Profs de français en Algérie
Bonjour et bienvenue!
Si vous venez de vous inscrire, merci de vous présenter succinctement dans la section prévue à cet effet. (Section "Bienvenue à vous" en haut de la page d'accueil)
http://prof-de-francais.forumactif.com/f11-bienvenue-a-vous

Par égard aux collègues qui dépensent du temps pour garder vivant le présent site, veuillez avoir l'amabilité d'annoncer votre prénom et votre lieu d'exercice, ainsi que votre wilaya de résidence.

Merci!

PS: Sans un post de votre part, votre compte sera désactivé automatiquement au bout d'un mois.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
Décembre 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest


SUPPORTS INEDITS HORS MANUELS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SUPPORTS INEDITS HORS MANUELS

Message par abderrahmane 31 le Mar 9 Juil - 10:41

Certains textes rapportés par les manuels officiels manquent d'attrait et provoquent chez l'apprenant un certain désintéressement . C'est pourquoi, j'ai eu cette idée d'écrire des textes courts rapportant des scènes de la vie quotidienne très proches de l'enfant algérien. Ils peuvent être utilisés comme supports de lecture ou de leçons . On peut amuser les apprenants à changer le sujet principal du texte par "je " afin d'obtenir une production écrite exploitée en situation d'intégration.
       Voici les premiers textes :
 
                                                Chez le boulanger
  C’est vendredi. Fatima ne va pas à l’école mais elle se lève tôt. Sa maman lui demande d’aller chez le boulanger pour  acheter du pain frais. Quelques minutes après, elle arrive avec deux baguettes de pain .C’est le moment de prendre le petit déjeuner.


 
                                                Chez le boucher
  Grand-mère est venue  aujourd’hui pour nous rendre visite. Papa est allé chez le boucher du coin et a acheté un kilo de viande. Au soir, maman a préparé un bon couscous bien garni .


 
                                                 Chez le menuisier
       De retour du marché, maman est passée chez le menuisier et lui a demandé de me fabriquer un pupitre. En utilisant quelques planches et quelques clous , le menuisier a réussi à me préparer le pupitre en une journée.   Le lendemain, papa me l’a ramené et m’a aidé à ranger mes affaires scolaires.
 
 
 
                                                 Chez le pharmacien
          De retour du dispensaire, ma  sœur Farida est  allée à la pharmacie et a remis au pharmacien une ordonnance. Après un moment, il est revenu avec plusieurs boites de médicaments : des comprimés, des suppositoires, du sirop et  des gélules.


 
                                           Le manège
         C’est mardi après-midi, il y a beaucoup d’enfants autour du manège de chevaux en bois et des voitures. Tout le monde est content. Les enfants de mon âge  choisissent le manège de voitures et les petits préfèrent se rouler sur le gazon sous la surveillance de leur maman.

abderrahmane 31
Modérateur
Modérateur

Wilaya d'exercice : oran
Messages : 917
Date d'inscription : 12/05/2013
Localisation : oran

Revenir en haut Aller en bas

Re: SUPPORTS INEDITS HORS MANUELS

Message par abderrahmane 31 le Mer 10 Juil - 18:36

Voici la 2è vague de textes comme promis :
   
                    

                                                                          En classe
                 Il est huit heures, la cloche sonne. Les élèves entrent dans la classe.
La maîtresse fait l’appel et demande aux élèves de sortir les ardoises. La leçon va commencer. Sous la dictée de la maîtresse, les élèves écrivent le mot            «  bonjour». Heureusement, tout le monde a bien écrit le mot. La maîtresse est contente, elle sourit aux enfants et leur dit : - C’est très bien ! et je profite pour vous dire bonjour les enfants !
                 Les élèves se lèvent et disent en chantonnant : Bonjour maîtresse !
 
 
                                                      Dans la cour de l’école
                 La cloche sonne, c’est la récréation. Nacéra et Lila jouent à la marelle.
Nassima, Zohra, Rachida et Wassila sautent à la corde. Rachid et Omar sont assis sur un banc et se partagent des gâteaux secs. Les élèves de la première année se tiennent par la main et font le train sous les regards des maîtres et des maîtresses qui les surveillent .
 
 
                                                    A la cantine
                  Dans notre école , tous les élèves mangent à la cantine. Le menu d’aujourd’hui est riche, une salade aux olives , des haricots blancs, du pain , deux portions de fromage et une belle pomme. En quittant la table, je n’oublie pas de dire à la cuisinière : Merci, madame, c’est bon !
 
 
         
                                               Le directeur de l’école
          En entrant à l’école, je dis toujours bonjour au directeur de l’école parce que c’est le premier que je trouve devant le portail. Il assiste avec nous au lever des couleurs et rejoint son bureau dès que tous les élèves entrent en classe.
          Il est bon et gentil mais parfois j’ai peur de lui quand il m’arrive d’arriver en retard .

                                                               Ma maîtresse
             Ma maîtresse s’appelle Sonia. Elle est jolie et gentille. Elle porte un joli tablier blanc on dirait une infirmière. Quand elle passe près de moi, je sens son parfum. Je l’aime , c’est ma deuxième maman. Quand elle explique la leçon, j’ouvre bien les oreilles parce que j’aime sa voix surtout quand elle me dit : C’est très bien Nabil ! Relis encore une fois le paragraphe. Je suis encore plus heureux quand elle dit : Allez ! qui veut lire comme Nabil ?

abderrahmane 31
Modérateur
Modérateur

Wilaya d'exercice : oran
Messages : 917
Date d'inscription : 12/05/2013
Localisation : oran

Revenir en haut Aller en bas

Re: SUPPORTS INEDITS HORS MANUELS

Message par abderrahmane 31 le Mer 10 Juil - 19:09

En voici une autre vague constituée de textes qu'on peut proposer aux élèves du moyen :


 
                                              Au stade
            L’équipe nationale algérienne va disputer un match amical de football
contre l’équipe nationale tunisienne au stade du 19 juin d’Oran. Il y a beaucoup de spectateurs dans le stade. On entend des cris et des chants poussés par les supporteurs des deux équipes. Sur le terrain, les joueurs font tout leur possible pour inscrire le but de la victoire. Mais, le résultat est resté nul jusqu’au sifflet final de l'arbitre. Heureusement, il n’y a eu aucun incident grâce à la vigilance des agents de l’ordre public.
 
 
                                             Excursion aux monts de Lalla Setti
         Samedi dernier, notre école a organisé une excursion aux monts de Lalla Setti , dans la région de Tlemcen. Les cinq meilleurs élèves de chaque classe ont eu la joie d’admirer les plus beaux sites et paysages : Les ruines du Mansourah, les grottes, les chutes de Lorit et les forêts de Lalla Setti .
        Au retour, tout le monde était fatigué mais heureux de cette belle journée.
 
 
                                           Promenade au jardin public
        Après la prière du vendredi, je suis allé avec mon père et ma sœur Aicha au jardin public. Assis sur un banc, sous l’ombre d’un grand arbre, mon père nous surveille de loin pendant que nous glissons sur les toboggans. D’autres enfants accompagnés de leurs parents jouent au ballon .Quelques familles ont apporté du café et des gâteaux de maison. Des gardiens font des va-et-vient pour surveiller le beau gazon et les roses de tous genres.
        Au retour, mon père nous  a promis d’autres promenades à condition de bien travailler à l’école.
 
                                                   Le mariage de ma cousine Zoubida
        C’est samedi, je suis assise avec mes deux sœurs Nassima et Malika au fond du salon. Nous admirons notre cousine Zoubida . Elle porte une longue robe  blanche et un beau voile blanc transparent. Elle est très jolie ce soir. Au milieu  du grand salon, tout le monde danse .On entend de la musique et des youyous . Une femme arrive en courant et dit : Vite ! vite ! Le cortège de voitures est arrivé. Tout en en lançant des youyous, les femmes accompagnent  la mariée vers la plus belle voiture du cortège. Quel beau mariage !  
 
 
 
 
 
                                  La prière du vendredi
   C’est vendredi, il est treize heures. J’enfile ma belle gandoura blanche et je cours  derrière  mon père. Je suis ravi car je vais assister pour la première fois de ma vie à la grande prière du vendredi. Je suis assis près de mon père et j’écoute le muezzin appeler les fidèles à la prière. Du haut du minbar, l’imam commence son prêche. Tout le monde écoute et personne ne parle.
   Un moment après, tout le monde se lève pour  prier car il faut faire les mêmes gestes que fait l’imam.
   A la sortie, tous les fidèles se touchent la main, comme c’est beau !On dirait l’aïd.
 
 
 
                                      Chez le médecin
                 Aujourd’hui, j’ai de la fièvre. Ma mère m’emmène chez le médecin.
Farid, le docteur,  me demande de m’allonger sur un lit bizarre. J’ai peur. A l’aide d’un thermomètre, il prend ma température puis prend le stéthoscope pour écouter ma respiration et  les battements de mon cœur.
                 Il me dit : Ce n’est pas grave mon petit, tu peux te lever.  Le docteur Farid ,qui nous connaît très bien, dit à ma mère :
-         Ne t’inquiète pas madame, tu n’achèteras pas de médicaments.
 Il ouvre son armoire et remet à ma mère un flacon de sirop.
 
 
 
                                              Au souk du village
                 Ce jeudi, j’accompagne mon père au souk hebdomadaire du village.
La marchandise est étalée à même le sol. Mon père achète des pommes de terre, des carottes, des navets, des aubergines, des artichauts, des petits pois , des fèves, de la salade, des tomates et des fruits. Le couffin est lourd. Pour cette fois, mon père refuse de m’acheter les sucreries du souk, il paraît que c’est mauvais pour les dents mais il me promet d’acheter une tablette de chocolat que nous dégusterons avec du pain chaud demain au petit déjeuner.

abderrahmane 31
Modérateur
Modérateur

Wilaya d'exercice : oran
Messages : 917
Date d'inscription : 12/05/2013
Localisation : oran

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: SUPPORTS INEDITS HORS MANUELS

Message par abderrahmane 31 le Jeu 11 Juil - 12:29

en voici d'autres et j'attends vos observations :


 
 
                                      A l’aéroport
         Nabil et ses parents vont accompagner tante Fatma à l’aéroport. Elle va partir à la Mecque avec son fils Miloud. Nabil embrasse sa tante et grimpe les escaliers pour voir l’avion . Les parents de Nabil aident Miloud à transporter les bagages . Quelque minutes après, Miloud et sa mère montrent leurs billets à un agent et montent l’escalier qui mène à l’avion.
         L’avion s’engage dans la piste et s’éloigne. On le voit se soulever puis disparaître derrière les nuages. Nabil , stupéfait, dit : Extraordinaire ! l’avion a décollé comme un oiseau.
 
 
 
 
                                        A la gare
       Toute la famille accompagne Slimane à la gare. Il va partir à Sétif où il va passer son service militaire. Sur le quai, il y a beaucoup de jeunes qui portent de gros sacs. On entend le sifflement du train qui s’approche. Quelques minutes après , une voix féminine annonce : Attention ! attention ! les voyageurs à destination de Sétif sont priés de monter dans le train.
      Toute la famille embrasse Slimane ; son père lui dit : - Bon courage mon fils ! Sa mère, les larmes aux yeux, lui dit avec une voix triste : -Appelle-nous dès que tu arrives.
 
 
 
                                         Mon premier jour de jeûne
              C’est le mois de ramadan , j’ai treize ans et ma mère me demande de faire sérieusement le jeûne avec toute la famille. Moi, j’ai l’habitude de le faire mais je ne finissais jamais la journée car je ne pouvais pas. Cette fois, je veux  le faire. A la télévision, on vient d’annoncer le premier jour du mois de ramadan pour demain.
               Le lendemain, au coucher du soleil, j’ entends  l’appel à la prière. Sans attendre, je m’assois autour de la table bien garnie pour déguster les succulents plats préparés par ma mère. Mon père tout content me dit : C’est bien mon fils, si tu termines le mois je t’achèterai un ordinateur.

abderrahmane 31
Modérateur
Modérateur

Wilaya d'exercice : oran
Messages : 917
Date d'inscription : 12/05/2013
Localisation : oran

Revenir en haut Aller en bas

Re: SUPPORTS INEDITS HORS MANUELS

Message par abderrahmane 31 le Ven 12 Juil - 16:55

Vive l’école


            Abdelkrim a six ans , il va à l’école pour la première fois. Il est tout heureux avec son beau tablier bleu . Déjà, il trouve un camarade , c’est Abdellaziz son cousin. Ils se donnent la main et suivent timidement leur nouvelle maîtresse qui les invite à prendre place dans leur nouvelle classe.
           Les élèves sont étonnés par les tables, le grand tableau blanc, l’estrade et les grandes fenêtres avec de longs rideaux. Pour les calmer, la maîtresse leur chante une chansonnette de bienvenue. Les élèves répètent après elle en riant, c’est déjà bien.
 
 
 
                                                 Une journée à la plage
           Nous sommes au mois de juillet, Mon père emmène toute la famille à la plage. Tout le monde s’entasse dans la voiture. La nourriture, les jouets, le parasol , les chaises, la table et les jouets sont rangés dans le coffre de la voiture. Arrivés à la plage, nous plantons notre parasol tout près de l’eau pour éviter le sable chaud.
          On se permet tout dans l’eau, on plonge, on nage, on fait des cabrioles, on joue au ballon car la mer est calme, il n’y a presque pas de vagues.
           Vers treize heures, on mange puis chacun choisit son jeu. Maman et ma sœur jouent aux dominos et  mon père m’aide à construire des châteaux de sable.
 
 
 
                                       Voyage en bateau
         Il est dix heures, certains voyageurs sont encore sur le quai pendant que d’autres prennent la passerelle pour aller sur le pont du bateau. Le bateau s’appelle  Le Tassili,  il assure la liaison entre la ville d’Oran et la ville de Marseille. Une sirène assourdissante retentit, le bateau lève l’ancre. Maintenant, tout le monde est à bord. Le voyage commence car on voit le port qui semble s’éloigner. La mer est immense. La traversée ne sera pas très longue. Les passagers sont sur le pont, ils admirent la beauté de notre littoral.


Dernière édition par abderrahmane 31 le Sam 13 Juil - 11:47, édité 1 fois

abderrahmane 31
Modérateur
Modérateur

Wilaya d'exercice : oran
Messages : 917
Date d'inscription : 12/05/2013
Localisation : oran

Revenir en haut Aller en bas

Re: SUPPORTS INEDITS HORS MANUELS

Message par adouma le Ven 12 Juil - 19:03

Je vs félicite  cher collègue pour ce recueil de textes . 
se sont des textes abordables à nos apprenants .
Merci infiniment pour l'effort et de le partager avec nous.
cordialement

adouma
Modérateur
Modérateur

Messages : 411
Date d'inscription : 19/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: SUPPORTS INEDITS HORS MANUELS

Message par HBen-Admin le Ven 12 Juil - 19:09

Merci cher collègue!
Des textes qui peuvent faire office de support pour les activités de langue.

HBen-Admin
Admin
Admin

Wilaya d'exercice : Tizi Ouzou
Messages : 1026
Date d'inscription : 12/11/2009
Localisation : Montus Ferratus

http://ici...

Revenir en haut Aller en bas

Re: SUPPORTS INEDITS HORS MANUELS

Message par abderrahmane 31 le Sam 13 Juil - 11:53

Au restaurant
  C’est la fête des mères. De son travail, papa appelle mamam :
-         Allo, fatma ! Ce n’est pas la peine de préparer le dîner car nous allons sortir ce soir.
Maman est un peu surprise. Vers dix-huit heures, papa arrive et nous emmène tous au restaurant .Nous voilà assis autour d’une jolie table avec un beau vase au milieu. Papa lit le menu et nous demande ce qu’on désire manger. Un hors d’œuvre varié, un bon plat de résistance et un délicieux dessert. Ma mère dit :                           
-         Par hasard, vous ne me cachez pas quelque chose ?                                         Nous lui répondons en riant :                                                                   - -On t’a fait une surprise, maman ! C’est la fête des mères.
Ravie, elle se lève et nous embrasse tous.
 
 
        Le mouton de la fête
       C’ est demain, la fête de l’aïd el Kébir. Papa a acheté un beau mouton avec de jolis cornes. Je n’ai jamais vu un mouton pareil. Il est  plus beau et plus gros que les moutons de nos voisins. Le lendemain , après la grande prière de l’aïd, mon père et mon frère ainé ont égorgé le mouton . Moi aussi, j’ai participé car j’ai aidé mon frère à allumer le feu pour la cuisson. Le mouton m’a fait de la peine mais j’ai tout oublié lorsque j’ai commencé à déguster une viande bien cuite. J’ai dit à mon père : Papa ! il y a bien longtemps qu’on n’a pas mangé de viande . Tout le monde a ri.
 
 
                                    La circoncision de Bachir
              Vêtu d’une belle gandoura blanche et d’une chéchia rouge , Mon petit frère Bachir, avec ses babouches blanches, n’arrête pas de pleurer car on vient de le ramener de chez  le médecin qui l’a circoncis . Tous les invités qui arrivent chez nous l’embrassent et lui offrent des cadeaux. Les femmes lancent des youyous, embrassent Bachir et lui donnent de l’argent.
             Entouré de jouets et de pièces de cent dinars, mon frère oublie sa douleur et retrouve le sourire. Je m’approche et  lui chuchote à l’oreille : Je t’aime bien Bachir ! Donne – moi une pièce de cent dinars !
             Mon frère Bachir est très gentil, il m’en a donné deux.

abderrahmane 31
Modérateur
Modérateur

Wilaya d'exercice : oran
Messages : 917
Date d'inscription : 12/05/2013
Localisation : oran

Revenir en haut Aller en bas

Re: SUPPORTS INEDITS HORS MANUELS

Message par abderrahmane 31 le Lun 15 Juil - 0:47

Comme promis , voici un autre petit paquet de textes courts qui vous plairont ('inchallah)

                                        Le jour de l’examen d'entrée  en 1ère AM

          Un convocation à la main, nous pénétrons en silence dans les salles d’examen. On retrouve facilement nos places puisque nos numéros sont bien grands et bien écrits . Les surveillants nous remettent une copie d’examen que nous remplissons avec soin. Dix minutes après, la cloche sonne. La première épreuve commence, mon cœur bat fort, pourtant , je n’ai pas peur.
         Enfin, je retrouve mon calme en lisant plusieurs fois le sujet. Je ne m’empresse pas, j’ai tout mon temps, j’ai même le temps de me souvenir des leçons que nous expliquait notre maîtresse. J’arrive facilement  à répondre  aux questions des trois épreuves : L’arabe, les mathématiques et le français.
 
 
                                          Chez le mécanicien
           Comme par hasard, notre voiture s’est arrêtée juste devant le garage d’un mécanicien. Malgré plusieurs essais, mon père n’arrive pas à  redémarrer le véhicule. Le mécanicien sort de son garage et demande à mon père de soulever le capot. Il examine le moteur puis trouve facilement la panne. A l’aide de quelques outils, il réussit à dépanner la voiture.
          Papa a remercié très fort le mécanicien. Il est formidable ce mécanicien car il a refusé de prendre de l’argent. Je l’ai entendu dire à mon père : Ce n’est qu’une petite panne de rien du tout.
 
 
                                                   Fodil , le maçon.
         C’est samedi, papa ne travaille pas. Il profite de l’occasion pour appeler Fodil le maçon. Il va enlever le carrelage de la salle de bain et le remplacer par des dalles de sol comme nos voisins. Papa a déjà acheté du ciment, du sable, du gravier fin et bien sur des dalles de sol multicolores.
         Fodil est un  maçon expérimenté car il a fini son travail avant le coucher du soleil. Bien payé, Fodil rentre chez lui très content. Demain, je serai le premier à prendre ma douche mais je dois faire attention pour ne pas glisser.

abderrahmane 31
Modérateur
Modérateur

Wilaya d'exercice : oran
Messages : 917
Date d'inscription : 12/05/2013
Localisation : oran

Revenir en haut Aller en bas

Re: SUPPORTS INEDITS HORS MANUELS

Message par adouma le Lun 15 Juil - 14:11

Très bonne collection cher collègue ,vraiment vs êtes parmi les grands écrivains .
merci pour le partage .

adouma
Modérateur
Modérateur

Messages : 411
Date d'inscription : 19/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: SUPPORTS INEDITS HORS MANUELS

Message par abderrahmane 31 le Lun 15 Juil - 15:06

Merci, chère adouma pour  le compliment. Mais, que je sois parmi les plus grands écrivains , c'est vraiment trop pour moi. En réalité, ce ne sont que des petits écrits que n'importe quel enseignant peut élaborer, la difficulté réside peut-être dans le choix des thèmes.

_________________
« On façonne les plantes par la culture, et les hommes par l'éducation » (Rousseau).

abderrahmane 31
Modérateur
Modérateur

Wilaya d'exercice : oran
Messages : 917
Date d'inscription : 12/05/2013
Localisation : oran

Revenir en haut Aller en bas

Re: SUPPORTS INEDITS HORS MANUELS

Message par abderrahmane 31 le Mar 16 Juil - 18:49

En voici un autre petit paquet....décidément, quand on a faim en plein carême, on trouve facilement des petits textes à mettre sous la dent :
                                                A la ferme
           Aujourd’hui, c’est mardi. Sous la surveillance de notre instituteur de français, nous quittons l’école pour aller visiter la ferme agricole qui se trouve
à quelques centaines de mètres sur une petite colline toute verte.
           Le fermier nous attend devant sa clôture. Il nous souhaite la bienvenue et nous fais visiter les lieux. On est surpris par tous ces animaux qui vivent dans la ferme :, des vaches , des brebis, des chèvres, des veaux, des béliers, des boucs, des chevaux, des juments, des poulains et même un taureau noir.
           Dans une grande basse-cour, c’est presque un carnaval, il y a des dindes, des poules, des coqs énormes, des paons et des petits poussins. Plus loin, dans une mare d’eau , il y a des canards et des oies.
           C’est une journée inoubliable.
 
                                                  Ma famille
            Je vis dans une maison modeste  avec ma mère Fatima, mon père Kamel et ma sœur Latifa. Nous formons une famille extraordinaire. Quelquefois, après le dîner, nous ne regardons pas la télévision mais nous jouons aux dominos, aux cartes et même aux devinettes.
            Nous, papa et moi, crions VICTOIRE ! à chaque fois que nous gagnons la partie. Latifa n’apprécie pas notre geste. Alors, pour nous taquiner, elle dit :
-         Bravo ! vous savez jouer aux dominos mais vous ne savez pas préparer des gâteaux au miel et aux amandes comme maman et moi.
-         C’est bien vrai ma fille ! Lui répond papa. Il me fait un clin d’œil et me dit : Chut ! Tais-toi, ta sœur a bien raison .

                                                      Notre voisin Chérif
         Notre voisin s’appelle Chérif. Je le connais depuis que je suis né. Le soir, de retour de son travail, il a toujours quelque chose dans les poches. Dès que j’entends sa voiture, je sors en courant pour lui dire bonjour.
 Il répond à mon bonjour et met la main dans sa poche en disant :
            -Est-ce qu’il y a quelque chose pour Nabil ? Ah ! oui… 
     Et, à chaque fois, c’est un morceau de chocolat, un paquet de chewing-gum , des gâteaux secs ou une pomme.
     Même sa femme Maghnia est gentille car elle ne m’oublie jamais quand elle fait des gâteaux de maison. Ils sont merveilleux nos voisins.

  PS/ Pour votre information : je- nous - notre remplacent "Abderrahmane " dans les textes proposés.

abderrahmane 31
Modérateur
Modérateur

Wilaya d'exercice : oran
Messages : 917
Date d'inscription : 12/05/2013
Localisation : oran

Revenir en haut Aller en bas

Re: SUPPORTS INEDITS HORS MANUELS

Message par zemrode le Mer 17 Juil - 0:23

Merci énormément pour ce partage, c'est très généreux de votre part!

zemrode
Ancien
Ancien

Wilaya d'exercice : algérie
Messages : 185
Date d'inscription : 13/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: SUPPORTS INEDITS HORS MANUELS

Message par Invité le Mer 17 Juil - 15:09

Merci cher  collègue , infiniment ,pour ces supports tirès de l'environnement immédiat de nos apprenants et je saisis cette opportunité ,pour vous  dire :saha Ramdanek ainsi que tous nos chers collègues ,sur ce forum ......

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SUPPORTS INEDITS HORS MANUELS

Message par abderrahmane 31 le Mer 17 Juil - 15:30

Merci, Mr.Sellami, à vous aussi...quant aux textes , je profite de ce mois sacré pour faire du bien à ma manière, je ne distribue pas, malheureusement, les couffins de ramadan mais je préfère gratifier mes chers collègues avec des textes qui pourraient tomber entre les mains des élèves . Ma joie serait de connaitre leurs impressions après la rentrée scolaire 2013/2014

_________________
« On façonne les plantes par la culture, et les hommes par l'éducation » (Rousseau).

abderrahmane 31
Modérateur
Modérateur

Wilaya d'exercice : oran
Messages : 917
Date d'inscription : 12/05/2013
Localisation : oran

Revenir en haut Aller en bas

Re: SUPPORTS INEDITS HORS MANUELS

Message par abderrahmane 31 le Mer 17 Juil - 15:54

En voici un autre paquet à consommer avec modération.Et, n'hésitez pas intervenir pour corriger une faute ou un oubli avec mes remerciements anticipés.

                                                                   Mon ordinateur

          Je suis admis à l’examen de passage en première année moyenne. Papa
m’offre le cadeau  promis : un ordinateur. Il est vraiment beau, il se compose d’une unité centrale, d’un bel écran extra plat de vingt deux pouces, d’un clavier , d’une souris, de deux hauts parleurs et d’une imprimante .
          Je l’embrasse et lui dis : Merci, papa ! Il me faut un abonnement internet et c’est le paradis.
-         Oui, mon fils, je t’offre l’abonnement quand tu auras ton BEM.
 
                                                    Départ pour la colonie de vacances
         Il y a un monde fou devant la place de la mairie. Le directeur de la colonie de vacances fait l’appel, celui qui entend son nom monte dans le premier car.                         Cent vingt enfants ont déjà pris place dans les deux cars. On fait signe aux parents pendant que les cars quittent la place. On entend les premiers chants des animateurs et des animatrices qui vont encadrer les colons durant une quinzaine de jours.
 
 
                                                     En colonie de vacances
       Voilà deux jours depuis que les enfants sont arrivés au centre de vacances.
On entend de la musique douce parce que les colons sont dans des ateliers de travaux manuels. Chaque colon réalise un objet avec l’aide d’un animateur. Les fillettes font de la broderie, elles sont guidées par leur animatrice. D’autres colons préparent la veillée, il y aura des danses, des pièces théâtrales et surtout un festival de rire.
       A la fin de la veillée, tout ce monde rejoindra les dortoirs pour passer une autre agréable nuit car la journée a été riche en activités : la baignade, le sport et bien sûr les repas et goûters.
 
 
                                                     Le retour
        Ce matin, c’est tantôt la joie tantôt l’amertume car les enfants sont pressés de retrouver leurs parents mais tristes de quitter leurs animateurs et animatrices enfin tout le personnel du centre de vacances.
          Un animateur reprend une chanson  pour accompagner les enfants dans les cars. Ces derniers font des signes d’adieux, les larmes aux yeux, à toute l’équipe du centre. C’est un retour émouvant !
 
                                                 L’agent de police
        L’agent de police est un citoyen comme nous,  seulement, il porte un uniforme qui lui permet de faire respecter la loi, de protéger les autres citoyens et leurs biens. On le voit souvent en ville, il règle la circulation et intervient quand un automobiliste ne respecte pas les panneaux de signalisation ou les feux multicolores.
        Nous devons le respecter car son travail est noble et difficile.
 
 
 
                                       La gendarmerie nationale
       C’est dans les villages et sur les routes que nous voyons beaucoup plus les gendarmes. On les voit en patrouille ou bien dans les barrages de contrôle. Leur rôle est aussi important que celui de la police. La gendarmerie nationale protège aussi les citoyens et leurs biens, elle protège aussi notre pays.
       En dressant des barrages sur les routes, la gendarmerie nationale limite le nombre d’accidents et contrôle tout les véhicules ou individus qui pourraient transporter des objets interdits par la loi .
       Lors de nos passages, un salut et un sourire aux gendarmes leur feront un grand plaisir.

abderrahmane 31
Modérateur
Modérateur

Wilaya d'exercice : oran
Messages : 917
Date d'inscription : 12/05/2013
Localisation : oran

Revenir en haut Aller en bas

Re: SUPPORTS INEDITS HORS MANUELS

Message par adouma le Mer 17 Juil - 20:01

je vous remercie cher collègue pour le partage .
mais juste une petite proposition si vous voulez bien sur de changer un peu le genre ou le type des textes ;comme les histoires (un texte narratif)
je serai reconnaissante .
 avec tous mes respects .

adouma
Modérateur
Modérateur

Messages : 411
Date d'inscription : 19/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: SUPPORTS INEDITS HORS MANUELS

Message par abderrahmane 31 le Mer 17 Juil - 21:19

Sans problème, ce sera une tentative pour moi

_________________
« On façonne les plantes par la culture, et les hommes par l'éducation » (Rousseau).

abderrahmane 31
Modérateur
Modérateur

Wilaya d'exercice : oran
Messages : 917
Date d'inscription : 12/05/2013
Localisation : oran

Revenir en haut Aller en bas

Re: SUPPORTS INEDITS HORS MANUELS

Message par abderrahmane 31 le Jeu 18 Juil - 20:12

voici le dernier paquet en attendant d'essayer d'élaborer quelques textes du type narratif
 


                                            L’armée nationale populaire
           Notre armée est constituée de militaires. Ce sont des officiers et des soldats qui défendent notre pays en cas de conflit. Les jeunes appelés du service militaire font aussi partie de notre armée.
           Sans notre armée, on ne peut pas se sentir en sécurité car grâce à elle on n’a pas peur de ceux qui veulent du mal à notre pays. Quand notre pays est touché par une catastrophe naturelle (un tremblement de terre ou des inondations), c’est elle qui assure les premiers secours.
           - Alors, disons tous ! Vive notre armée.
 
                                           Le facteur
          Le facteur est un agent de la poste qui distribue des lettres. On le voit avec une tenue de postier et une casquette. Quand il ne trouve pas de boite aux lettres, il frappe à la porte de chaque maison. Quelquefois, on l’entend dire : Facteur !
          Il y a quelques années, le facteur distribuait des lettres, des mandats, des colis et même certains journaux.
          De nos jours, on ne voit pas beaucoup de facteurs car les gens écrivent moins, ils préfèrent envoyer des messages par téléphones portables ou par internet.
 
 
                                       Le pompier
          On reconnait le sapeur-pompier à son uniforme et à son beau casque brillant. On l’appelle au moindre danger. Quand il y a le feu, c’est lui qu’on appelle c’est pour cela qu’on le surnomme le soldat du feu.
          Dès qu’on entend la sirène des pompiers, on aperçoit les gros camions rouges qui filent à toute vitesse. On comprend qu’il y a le feu quelque part.
          Ces soldats du feu sont vraiment courageux. Ils mettent leur vie en danger en sauvant d’autres vies.
 
 
                                         Les éboueurs
          Les éboueurs , qu’on appelle, malheureusement chez nous, les orduriers,  sont des employés de la commune, ils sont chargés du ramassage des ordures ménagères de la voie publique. Chaque matin ou chaque soir, le citoyen sort son sac d’ordures ménagères et le dépose prés de la porte. Un véhicule spécial suivi des employés passe pour récupérer les ordures. Les employés sont rapides, souvent, on les entend crier, on dirait qu’ils s’amusent. Ils montrent qu’ils aiment ce qu’ils font.
      Nous pensons tous que  ce n’est pas beau comme métier ! Mais , ce qu’il ne faut pas oublier , c’est qu’il est le plus propre de tous les métiers car, sans ces employés, le mot propre n’existera plus même dans le plus grand dictionnaire du monde.
 
 
                                        Le journaliste
                   Toutes les informations que nous lisons dans les journaux sont rapportées par des journalistes qui se déplacent un peu partout pour nous informer. Leur métier n’est pas si facile qu’on le croit car ils sont obligés de recueillir des informations là où elles se trouvent défiant les conditions climatiques, les guerres, les manifestations, les catastrophes naturelles, les supporteurs déchainés et toutes les brutalités.
                    . Grâce à eux, on arrive à connaître tout ce qui se passe dans le monde en lisant le journal ou en écoutant la radio et la télévision.
 
 
                                                  Le tramway
                      Le tramway est un chemin de fer à rails plats servant au transport urbain, c'est-à-dire dans la ville. Au lieu de prendre le bus, il est préférable de prendre le tramway parce que c’est plus rapide et aucun véhicule ne peut le gêner quand il circule.
                      C’est un moyen de transport confortable, on peut le prendre pour aller au travail et profiter pour admirer les vitrines des magasins et des supermarchés. Il faut en prendre soin pour qu’il reste toujours propre.
 
 
                                                  Un bon conseil
Cette année, Omar ira pour la première fois en première année moyenne au collège de la ville. Son père lui donne quelques conseils :                                                    -    Mon fils ! La ville ce n’est pas le Douar, il faut faire attention :                                                                                  Utilise le passage piéton pour traverser la chaussée.
                                    -     Ne pose pas ton cartable n’importe où.
                                      -      Ne traine pas en sortant du collège.
                                     -    Ne fréquente pas les mauvais garçons.
                                              -      Choisis les bons camarades.
                                         -      Suis mes conseils et tu réussiras !
 
 
 
 
 

                                                            Promenade en montagne
         C’est le printemps. Le samedi après-midi, papa décide de nous emmener à la montagne des lions. Tout le monde en voiture. Arrivés sur les lieux, nous choisissons la plus belle place. Ma mère et mes sœurs préparent déjà le café et les gâteaux. Quant à mon frère et moi, nous commençons à gouter aux joies du ballon. Mon père est resté toujours sportif, il préfère courir entre les arbres avant de s’installer avec toute la famille.
         Bien avant le coucher du soleil, nous reprenons le chemin du retour tous heureux de cette belle promenade.

abderrahmane 31
Modérateur
Modérateur

Wilaya d'exercice : oran
Messages : 917
Date d'inscription : 12/05/2013
Localisation : oran

Revenir en haut Aller en bas

Re: SUPPORTS INEDITS HORS MANUELS

Message par adouma le Sam 20 Juil - 18:23

Merci pour cette collection .

adouma
Modérateur
Modérateur

Messages : 411
Date d'inscription : 19/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: SUPPORTS INEDITS HORS MANUELS

Message par abderrahmane 31 le Sam 20 Juil - 19:15

Voici quelques courts extraits de contes adaptés en fonction des besoins de nos apprenants, n'hésitez pas à intervenir pour apporter des correctifs .


                                           Le loup et l’agneau
     Une fois, un agneau voulant boire au bord d’une rivière fût surpris par un méchant loup.
          - Ah, te voilà ! Depuis longtemps, je te cherchais car, un jour, tu as fait du mal à mes petits. Lui dit le loup.
               _ Il ne s’agit pas de moi, Monsieur le loup, car je n’étais pas encore né. Répond l’agneau.
     De toute manière, si ce n’est pas toi, c’est ton père ou ton grand- père, et, aujourd'hui, tu vas payer pour eux. Sans hésiter, il sauta sur lui et le mangea car la raison du plus fort est toujours la meilleure.
 
                                                                                Adapté des Fables de la Fontaine
 
                                                    
                                          Le renard et le coq
      Un jour, le renard avait faim. Il arriva dans un petit village et vit un coq chanter sur le toit d’une petite cabane. Il s’approcha de lui et dit :
      -  Bonjour cher coq ! Pourquoi chantes-tu ainsi ?
      -  J’appelle tout le monde pour faire la prière. Répond le coq.
      -  Alors, si personne n’arrive, on la fera à deux ? Dit le renard.
      -  Une seconde, cher renard, voilà notre ami le chien qui arrive. Dit le coq.
      - Oh la la ! Toutes mes excuses cher coq, j’ai complètement oublié de faire mes ablutions .Répliqua le renard et prît la fuite.                                                    
                                                                                  Contes maghrébins
                                                 
                                           La gandoura de Djeha
          Un jour, la gandoura de Djeha se trouvait sur la terrasse quand le vent a soufflé et l’ a emportée . Djeha escalada rapidement son échelle mais ne trouva pas sa gandoura. Le soir, il demanda à sa femme de préparer du couscous et invita ses voisins.
          Après avoir bien mangé, les voisins demandèrent à Djeha la raison de cette invitation. Il leur répondit : - C’est ma façon de remercier Dieu , imaginez si j’avais la gandoura sur moi, le vent m’aurait emporté.
                                                                               Extrait du Petit conte Maghrébin
 

abderrahmane 31
Modérateur
Modérateur

Wilaya d'exercice : oran
Messages : 917
Date d'inscription : 12/05/2013
Localisation : oran

Revenir en haut Aller en bas

Re: SUPPORTS INEDITS HORS MANUELS

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:42


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum