Profs de français en Algérie
Bonjour et bienvenue!
Si vous venez de vous inscrire, merci de vous présenter succinctement dans la section prévue à cet effet. (Section "Bienvenue à vous" en haut de la page d'accueil)
http://prof-de-francais.forumactif.com/f11-bienvenue-a-vous

Par égard aux collègues qui dépensent du temps pour garder vivant le présent site, veuillez avoir l'amabilité d'annoncer votre prénom et votre lieu d'exercice, ainsi que votre wilaya de résidence.

Merci!

PS: Sans un post de votre part, votre compte sera désactivé automatiquement au bout d'un mois.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Décembre 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest


Amour paternel:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Amour paternel:

Message par sellami kamel le Ven 5 Juil - 2:11

Amour paternel:

 Un vieillard qui vivait seul, voulait semer des patates au jardin, mais, c’était un travail très pénible, car, il lui fallait retourner toute la terre.
Kévin, son fils unique qui habituellement l’aidait pour cette tâche, était en prison.
Le vieil homme écrit donc une lettre, à son fils, dans laquelle il y décrit sa situation difficile :

« cher fils,
Je me sens très malheureux, parce qu’il me semble bien que cette année, je ne serai pas capable de semer mes patates au jardin. Je suis trop vieux pour creuser et retourner la terre du carré du jardin. Si tu étais ici, tous mes problèmes seraient résolus. Je sais que tu te chargerais de ce travail pour moi.
Avec amour, Papa. »

Quelques jours plus tard, le père reçut une réponse de son fils :
« cher papa,

Pour l’amour du ciel, papa, ne creuse pas dans ce jardin, c’est là que j’ai enterré les corps.
Avec amour, ton fils Kévin. »

A 5 heures, le matin suivant, une nuée d’agents de la police accompagnés de la protection civile arrivèrent et se mirent à creuser tout le carré du jardin sans trouver aucun cadavre.
Dépités, ils s’excusèrent auprès du vieillard et quittèrent les lieux.
Le même jour, le vieil homme reçut une autre lettre de son fils :

« cher papa,
Vas-y, maintenant, tu peux planter tes patates. C’est le mieux que je puisse faire dans ces circonstances.
Avec amour, Kévin, ton fils. »

sellami kamel
Formateur

Wilaya d'exercice : Batna
Messages : 2972
Date d'inscription : 30/03/2013
Localisation : Barika(Batna)

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum