Profs de français en Algérie
Bonjour et bienvenue!
Si vous venez de vous inscrire, merci de vous présenter succinctement dans la section prévue à cet effet. (Section "Bienvenue à vous" en haut de la page d'accueil)
http://prof-de-francais.forumactif.com/f11-bienvenue-a-vous

Par égard aux collègues qui dépensent du temps pour garder vivant le présent site, veuillez avoir l'amabilité d'annoncer votre prénom et votre lieu d'exercice, ainsi que votre wilaya de résidence.

Merci!

PS: Sans un post de votre part, votre compte sera désactivé automatiquement au bout d'un mois.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Bonne fête Aid el fitr
Hier à 23:49 par Berrais

» Demande d'un enfant à ses enseignants
Ven 23 Juin - 18:39 par HBen Amara

» remerciement
Jeu 15 Juin - 12:48 par HBen Amara

» Sujet du BEM 2017
Mer 7 Juin - 8:33 par amine2011

» Une nouvelle
Mar 6 Juin - 20:16 par Berrais

» PRESENTATION
Lun 5 Juin - 16:33 par HBen Amara

» Amirouche ait Hamouda
Mer 31 Mai - 16:45 par amine2011

» Compo III de 3AM
Mer 31 Mai - 16:40 par amine2011

» Compo III de 1AM
Ven 26 Mai - 12:02 par HBen Amara

Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest


Lecteur précoce:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lecteur précoce:

Message par Invité le Mer 3 Juil - 18:46

[b style="mso-bidi-font-weight: normal"]Lecteur précoce[/b]


 
           Lorsqu'elle allait au marché, ma mère me laissait au passage dans la classe de mon père, qui apprenait à lire à des gamins de six ou sept ans. Je restais assis, bien sage, au premier rang, et j'admirais la toute-puissance paternelle. Il tenait à la main une baguette de bambou : elle lui servait à montrer les mots qu'il écrivait au tableau noir, et quelquefois à frapper sur les doigts d'un cancre inattentif.

   Un beau matin, ma mère me déposa à ma place, et sortit sans mot dire, pendant qu'il écrivait magnifiquement sur le tableau : « La maman a puni son petit garçon qui n'était pas sage.»

   Tandis qu'il arrondissait un admirable point final, je criai : « Non! Ce n'est pas vrai! »

   Mon père se retourna soudain, me regarda stupéfait, et s'écria : « Qu'est-ce que tu dis ?

   – Maman ne m'a pas puni! Tu n'as pas bien écrit! »

   Il s'avança vers moi :

   « Qui t'a dit qu'on t'avait puni?

   – C'est écrit. »

   La surprise lui coupa la parole un moment.

   « Voyons, voyons, dit-il enfin, est-ce que tu sais lire ?

   – Oui

   – Voyons, voyons... », répétait-il.

   Il dirigea la pointe du bambou vers le tableau noir.

   « Eh bien, lis. »

   Je lus la phrase à haute voix.

   Alors, il alla prendre un abécédaire, et je lus sans difficulté plusieurs pages...

   Je crois qu'il eut ce jour-là la plus grande joie de sa vie.

  Lorsque ma mère survint, elle me trouva au milieu des quatre instituteurs, qui avaient renvoyé leurs élèves dans la cour de récréation, et qui m'entendaient déchiffrer lentement l'histoire du Petit Poucet... Mais au lieu d'admirer cet exploit, elle pâlit, déposa ses paquets par terre, referma le livre, et m'emporta dans ses bras, en disant : « Mon Dieu! mon Dieu!...»

                                                                                                 Marcel Pagnol    « la Gloire de mon père »


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum