Profs de français en Algérie
Bonjour et bienvenue!
Si vous venez de vous inscrire, merci de vous présenter succinctement dans la section prévue à cet effet. (Section "Bienvenue à vous" en haut de la page d'accueil)
http://prof-de-francais.forumactif.com/f11-bienvenue-a-vous

Par égard aux collègues qui dépensent du temps pour garder vivant le présent site, veuillez avoir l'amabilité d'annoncer votre prénom et votre lieu d'exercice, ainsi que votre wilaya de résidence.

Merci!

PS: Sans un post de votre part, votre compte sera désactivé automatiquement au bout d'un mois.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
Décembre 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest


Devoir surveillé N°2 (1er trimestre), 3 A.M

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Devoir surveillé N°2 (1er trimestre), 3 A.M

Message par koukou le Lun 8 Nov - 19:13

C.E.M Lotfi –Batna – -o- Devoir surveillé n°2 de français (1er trimestre) –o-
Note :……../20 Nom : ……………………Prénom :………………………………Classe : 3ème A.M…
Texte : Le narrateur est invité chez des amis en Normandie. Il ne réussit pas à dormir ...
Le feu qui flambait, jetait des reflets rougeâtres dans l'appartement, (…) on pouvait sans peine distinguer les figures des portraits pendus à la muraille C'étaient les aïeux de notre hôte (…)
Tout à coup, le feu prit un étrange degré d'activité ; une lueur blafarde illumina la chambre, et je vis clairement ce que j’avais pris pour de vaines peintures était la réalité ; car les prunelles de ces êtres encadrés remuaient ; leurs lèvres s’ouvraient et se fermaient, mais je n'entendais rien, que le tic-tac de la pendule et le sifflement de la bise d'automne.
Une terreur insurmontable s'empara de moi, mes cheveux se hérissèrent sur mon front, mes dents s'entrechoquèrent à se briser, une sueur froide inonda tout mon corps.
La pendule sonna onze heures. Le vibrement du dernier coup retentit longtemps, et, lorsqu'il fut éteint tout à fait...
Oh ! Non, je n'ose pas dire ce qui arriva, personne ne me croirait, et l'on me prendrait pour un fou.
Les bougies s'allumèrent toutes seules; le soufflet se prit à souffler le feu, en râlant comme un vieillard asthmatique, pendant que la pelle relevait les cendres.
Ensuite une cafetière se jeta en bas d'une table où elle était posée, et se dirigea vers le foyer, où elle se plaça entre les tisons. (…)
Théophile GAUTIER (1811 - 1872), La cafetière (1831)
I- Compréhension de l’écrit : -Lis attentivement le texte et réponds aux questions.
A- Coche (X) la bonne réponse.
1- Qui est «-je » dans le texte ? leur hôte, l’auteur, le narrateur.
2- Où se déroule l’histoire ? dans un château, dans un appartement, dans un hôtel.
3- Quand se déroule-t-elle ? un matin d’hiver, un après-midi d’été, une nuit d’automne.
4- « (…) les figures des portraits pendus à la muraille ».
- Le mot souligné veut dire : posés, accrochés, encadrés
5- Quel est le premier événement étrange qui survient ?
-……………………………………………………………. 6- Relève du texte l’expression qui introduit cet événement.
-...……………………………………………………… 7- Relève du texte le champ lexical de « la peur » des lignes 3 à 7. 1)…………………………………..2)……………………………………….3)…………………………………….. 4)………………………………………5)…………………………………… B- 8- Dans les phrases suivantes, souligne en vert les noms noyaux et en bleu leurs expansions.
a) C’étaient les aïeux de notre hôte. b) Une sueur froide inonda tout mon corps. c) Une cafetière se jeta d’une table où elle était posée.
9- Quel est le temps dominant dans la deuxième partie du texte ?
-…………………………………………………... 10- Quelle est l’intention de l’auteur dans ce récit ? -Coche (X) la bonne réponse.

a) Faire peur au lecteur en lui affirmant que l’histoire est réelle,
b) Faire peur au lecteur en faisant planer le doute sur la réalité des événements.
c) Informer le lecteur sur un événement qui s’est réellement passé.
II- Production écrite : Complète ce texte en utilisant les mots, de la liste suivante, se rapportant à la peur et à l’étrange : hurlement, inquiétant, effrayantes, créature, d’épouvantable, orageux, angoissant. - Hal regarda par-dessus son épaule.
Le lac était agité de vagues ………………………………. Il était maintenant d’un bleu………………………… ourdé de blanc. Dans le ciel……………………………., une……………………………… se précipitait vers la barque ; il y avait dans sa forme quelque chose ………………………………………………. de si terriblement …………………….. que Hal leva les yeux et qu’un……………………………… s’étrangla dans sa gorge nouée.
Stephen KING.
[left]

koukou
Visiteur
Visiteur

Messages : 43
Date d'inscription : 28/11/2009
Localisation : Batna

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum