Profs de français en Algérie
Bonjour et bienvenue!
Si vous venez de vous inscrire, merci de vous présenter succinctement dans la section prévue à cet effet. (Section "Bienvenue à vous" en haut de la page d'accueil)
http://prof-de-francais.forumactif.com/f11-bienvenue-a-vous

Par égard aux collègues qui dépensent du temps pour garder vivant le présent site, veuillez avoir l'amabilité d'annoncer votre prénom et votre lieu d'exercice, ainsi que votre wilaya de résidence.

Merci!

PS: Sans un post de votre part, votre compte sera désactivé automatiquement au bout d'un mois.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest


les indicateurs de lieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les indicateurs de lieu

Message par Invité le Mer 20 Oct - 17:53

Texte: Un peu avant dix heures,la vieille dame se réveillait. On fermait la boutique et toute la famille montait se coucher. En haut,le logement se composait de trois pièces. L'escalier donnant dans une salle à manger qui servait en même temps de salon. A gauche était un poêle de faïence dans une niche,en face,se dressait un buffet. Au fond,derrière la cloison vitrée,se trouvait une cuisine noire. De l'autre côté de la salle à manger,il y avait une chambre à coucher.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les indicateurs de lieu

Message par seven le Ven 8 Avr - 23:57

Le vieux professeur travaillait dans un grand cabinet qui servait aussi de salle à manger. Ce bureau se trouvait au 2e étage d’un immeuble, tout près d’un musée. A gauche de la scène, une grande porte donnant dans les escaliers de l’immeuble ; au fond, à droite, une petite porte menant à un couloir de l’appartement. Au fond, un peu sur la gauche, une fenêtre, pas très grande, avec des rideaux simples ; sur le bord de la fenêtre, des pots de fleurs banales.
Eugène Ionesco, La Leçon.
avatar
seven
Ami du Forum

Messages : 82
Date d'inscription : 16/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: les indicateurs de lieu

Message par Invité le Lun 18 Avr - 21:44

salam alikoum, heureux d'être parmi vous, et j'espère que l'on va faire un bon parcours ensemble, et bon courage à vous tous.! votre collègue..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les indicateurs de lieu

Message par Invité le Dim 8 Mai - 23:09

Pour bien connaître les oranges, il faut les avoir vues chez elles, aux îles Baléares, en Sardaigne, en Corse, en Algérie. Je me rappelle un petit bois d’orangers,aux portes de Blida. C’est là qu’elles étaient belles ! Dans le feuillage sombre, lustré, vernissé, les fruits avaient l’éclat de verres de couleur et doraient l’air environnant avec cette auréole de splendeur, qui entoure les fleurs éclatantes. Çà et là, des éclaircies laissaient voir le minaret d’une mosquée, le dôme d’un marabout, et au-dessus, l’énorme masse de l’Atlas, verte à sa base, couronnée de neige comme d’une fourrure blanche.

Alphonse Daudet, Lettres de mon moulin.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les indicateurs de lieu

Message par Invité le Ven 30 Déc - 22:48

Aux confins du désert

Janine accompagne son mari, Marcel, dans le sud algérien. Arrivée dans une oasis, elle monte, en fin d’après-midi, sur la terrasse d’un fort, d’où elle découvre le désert.

De l’est à l’ouest, son regard se déplaçait lentement sans rencontrer un seul obstacle, tout le long d’une courbe parfaite.
Au-dessous d’elle, les terrasses bleues et blanches de la ville arabe se chevauchaient … Un peu plus loin, la palmeraie, divisée en carrés inégaux par des murs d’argile, bruissait à son sommet sous l’effet d’un vent qu’on ne sentait plus sur la terrasse. Plus loin encore, et jusqu'à l’horizon, commençait, ocre et gris, le royaume des pierres ou nulle vie n’apparaissait.
A quelque distance de l’oasis seulement, près de l’oued qui, à l’occident longeait la palmeraie on apercevait de larges tentes noires…
Au-dessus du désert, le silence était vaste comme l’espace.
Albert CAMUS, l’Exil et le Royaume.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les indicateurs de lieu

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum