Profs de français en Algérie
Bonjour et bienvenue!
Si vous venez de vous inscrire, merci de vous présenter succinctement dans la section prévue à cet effet. (Section "Bienvenue à vous" en haut de la page d'accueil)
http://prof-de-francais.forumactif.com/f11-bienvenue-a-vous

Par égard aux collègues qui dépensent du temps pour garder vivant le présent site, veuillez avoir l'amabilité d'annoncer votre prénom et votre lieu d'exercice, ainsi que votre wilaya de résidence.

Merci!

PS: Sans un post de votre part, votre compte sera désactivé automatiquement au bout d'un mois.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
Décembre 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest


Le respect des enseignants à l'école:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le respect des enseignants à l'école:

Message par Invité le Dim 31 Mar - 23:30

Je crois que l'éducation des enfants et premièrement la responsabilité des parents. Je prends cette responsabilité très au sérieux.

Je crois que lorsque j'envoie ma fille à l'école, je confie à son enseignante l'autorité de lui imposer de la discipline.

En d'autres mots, selon moi, quand un enfant entre dans une classe et s'assoie à son pépitre, c'est ferme ta boîte, fais ce que le prof dit, pis arrête de chiâler. Si elle t'envoie au directeur, c'est parce que tu le méritais, pis arrête de l'ennuyer.

Remarque ben, je ne l'ai jamais dit à ma fille dans des termes aussi crues, mais c'est ma façon de penser. Normalement, ma fille se comporte assez bien, mais quelques fois elle a mérité que je la dispute et que je la punisse.

Le fait qu'elle est autiste n'est pas une excuse.

D'après moi, si le prof dit de t'asseoir, tu t'assoies; si elle de te taire, tu gardes silence (et ainsi de suite), pis si mon flot a un problème avec elle, qu'elle me le dise à moi, pis MOI je vais décider si ça en vaut de la peine de lui en parler, ou c'est du chiâlage typique des enfants (Genre: Ma maîtresse est une grosse vache qui pu et qui nous force à travailler!)

(J'aurais le goût d'y répondre-- j'vais t'en faire une grosse vache, moé!)

Peut-être il est temps que l'état permet les enseignants de s'affirmer plus, de les libérer de les contraintes qui les empêchent d'enseigner.

Franchement, si les parents et les élèves ne peuvent pas s'arranger pour celui-ci maintiennent une certain ligne de conduite, soit on les expulsent de l'école, soit on permet les profs d'imposer des pénalités aux enfants et/ou les parents.

Moi, j'aurais honte si un de mes enfants maltraiterait son prof. Je m'en fiche complètement si son geste est justifié ou non. Peut-être le prof est un cave, mais le principe c'est que l'enfant doit respecter le rôle du prof. Comme j'ai dit: si le prof fait de quoi de vraiment pas correct, c'est aux parents de lui adresser la parole. Ce n'est pas aux enfants de prendre leur revanche et lui traitant de tous les noms et de lui passer des "p'tites vites".

Si le parent n'est pas capable de contrôler son enfant, ben juste too bad, le kid ne devrait pas être dans une salle de classe. Quand les autres verront la sévèrité des conséquences, ils vont se redresser.

Je suis pour l'éducation universelle, mais si une famille ne valorise pas l'apprentissage, pourquoi l'obliger à envoyer l'enfant à l'école? S'il pense que c'est mieux de travailler, peut-être une couple de mois sur le marché du travail ou sur une ferme lui ferait du bien. (Je ne parle pas de lui mettre dans un sweatshop et lui faire faire des tapis oriental-- je parle de traire des vaches, ou lavez la vaisselle-- des choses que des enfants sont capables de faire). Peut-être après avoir labouré une couple de mois, il va finir par comprendre qu'il est ben à l'école et qu'il devrait s'arranger pour ne pas se faire mettre à la porte.

En fait, c'est ça-- le monde est trop gâté. On traite l'école comme une grosse garderie.
SOURCE:Posted by Suzanne F. at vendredi, septembre 05, 2


Dernière édition par sellami kamel le Mer 3 Avr - 15:39, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le respect des enseignants à l'école:

Message par CICI23 le Lun 1 Avr - 11:34

Combien de personnes résonnent de la même manière?Il faut chercher dans une botte de foin!!!!!!!!!!!!!

CICI23
Nouveau
Nouveau

Messages : 22
Date d'inscription : 01/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le respect des enseignants à l'école:

Message par Invité le Mer 3 Avr - 15:41

cher cici 23:meme si le constat que nous faisons est vrai ,il ne faut pas que nous nous lamentons sur notre sort ,plutot demandons-nous :qu'est ce que nous allons proposer ?comment devrions -nous agir ? C'est vrai que la problématique est énorme et que tous les facteurs vont à l'encontre de la volonté des enseignants mais n'est-il pas possible de faire un effort ,aussi minime qu'il soit ?Je pense que oui .........

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le respect des enseignants à l'école:

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:57


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum