Profs de français en Algérie
Bonjour et bienvenue!
Si vous venez de vous inscrire, merci de vous présenter succinctement dans la section prévue à cet effet. (Section "Bienvenue à vous" en haut de la page d'accueil)
http://prof-de-francais.forumactif.com/f11-bienvenue-a-vous

Par égard aux collègues qui dépensent du temps pour garder vivant le présent site, veuillez avoir l'amabilité d'annoncer votre prénom et votre lieu d'exercice, ainsi que votre wilaya de résidence.

Merci!

PS: Sans un post de votre part, votre compte sera désactivé automatiquement au bout d'un mois.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
Décembre 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest


Le Cnapest boycotte les examens du deuxième trimestre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Cnapest boycotte les examens du deuxième trimestre.

Message par HBen-Admin le Lun 2 Mar - 18:38

Les enseignants de l’enseignement secondaire ont entamé hier leur troisième semaine de grève consécutive. Le Conseil national des professeurs de l’enseignement secondaire et technique (Cnapest-élargi) a décidé de boycotter les examens du deuxième trimestre qui ont débuté, dimanche.
La décision de maintenir le mot d’ordre de grève et de boycotter les examens du deuxième trimestre a été prise lors des réunions des wilayas organisées, avant-hier, par les bureaux régionaux du syndicat.
Le bureau national, pour sa part, va se réunir au cours de cette semaine afin de trancher la question des rassemblements que le syndicat a prévu devant le ministère de l’Education nationale. Joint, hier, par téléphone, le syndicat se dit satisfait de la mobilisation de la base qui a voté pour le maintien de la grève.
« Le syndicat est en grève.
Les enseignants sont en dehors de leurs classes, donc les examens n’auront pas lieu », affirme Messaoud Boudiba, chargé de communication de ce syndicat. Boudiba ajoute que le Cnapest « ne sera pas responsable » d’une éventuelle année blanche et que la tutelle est « la seule responsable ». « Les responsables du ministère poursuivent toujours leur politique de fuite en avant. Ils ne veulent pas résoudre les problèmes du secteur, en répondant favorablement aux doléances des travailleurs de l’éducation ». La grève enclenchée par le Cnapest a fait perdre aux élèves pas moins de 60 heures de cours.
Un volume horaire conséquent dont la récupération est difficile, selon M. Boudiba qui précise que « plus le volume horaire perdu est important, plus la récupération devient une tâche très difficile ». 
« Il sera mis fin à la grève une fois que les revendications légitimes des enseignants seront satisfaites par la tutelle », a lancé notre interlocuteur, en rappelant l’application du procès-verbal signé dernièrement avec la tutelle, lequel porte sur la concrétisation des accords, dont le statut de l’enseignant, la promotion, le logement et la médecine du travail. 
Les établissements scolaires, notamment ceux du secondaire, sont paralysés depuis le lancement de la journée de grève renouvelable, le 16 février dernier. Rappelant que la réunion qui a regroupé, le 18 février dernier, la ministre et les syndicats autonomes du secteur n’a pas été du goût des membres du conseil national du Cnapest-élargi.
Ces derniers ont fini par quitter la salle après plus de quatre heures de discussions, car la tutelle n’a pas retenu le point de leurs revendications dans l’ordre du jour établi, selon le syndicat, raison pour laquelle le mouvement de grève se poursuit. Conscient de la réaction que ce mouvement de protestation est en train de susciter auprès des parents d’élèves, le Cnapest estime que « la responsabilité est celle du ministère qui devrait agir avec clairvoyance concernant l’avenir de toute la corporation ».
Par ailleurs, et concernant la plate-forme de revendications du Cnapest-élargi, elle se résume en l’intégration, sans distinction, aux grades de base, en instituant la catégorie 11, pour les enseignants du primaire, et la catégorie 12, pour les enseignants du moyen, tout en définissant le mécanisme permettant le passage des grades de base aux grades supérieurs (principal et formateur) créés par le nouveau statut particulier.

02/03/2015 source: Le Jeune Indépendant

_________________

HBen-Admin
Admin
Admin

Wilaya d'exercice : Tizi Ouzou
Messages : 1022
Date d'inscription : 12/11/2009
Localisation : Montus Ferratus

http://ici...

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum