Profs de français en Algérie
Bonjour et bienvenue!
Si vous venez de vous inscrire, merci de vous présenter succinctement dans la section prévue à cet effet. (Section "Bienvenue à vous" en haut de la page d'accueil)
http://prof-de-francais.forumactif.com/f11-bienvenue-a-vous

Par égard aux collègues qui dépensent du temps pour garder vivant le présent site, veuillez avoir l'amabilité d'annoncer votre prénom et votre lieu d'exercice, ainsi que votre wilaya de résidence.

Merci!

PS: Sans un post de votre part, votre compte sera désactivé automatiquement au bout d'un mois.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Décembre 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest


Élever un enfant, instruire pour éduquer:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Élever un enfant, instruire pour éduquer:

Message par sellami kamel le Jeu 22 Mai - 13:57

Élever un enfant, instruire pour éduquer:


Elever un enfant, c’est l’aider à grandir, à progresser, dans toutes les dimensions de sa personnalité.
Deux besoins dès lors intimement liés, méritent d’être définis :


Instruire d’une part, éduquer d’autre part.

L’instruction, c’est la transmission de savoirs, de savoir-faire donc de savoir être, parce qu’ainsi on découvre ce dont on est capable.

L’éducation doit révéler un être à lui-même en lui offrant de multiples occasions d’exercer ses talents, ses capacités. Il a ainsi le bonheur de se découvrir, de bâtir une saine confiance en lui. Dans le respect de soi-même, il apprend à vivre et à créer une relation riche avec les autres.


Instruction et éducation sont indissociables : pas d’éducation sans transmission de savoir. L’effort de s’instruire autant que les disciplines éducatives elles-mêmes en ce qu’elles exercent l’intelligence en ses multiples formes, font partie du processus éducatif.

* En matière d’instruction, la première responsabilité se trouve dans le choix des savoirs que l’on veut voir acquérir pas à pas. Les processus et les moyens pédagogiques peuvent varier, mais l'appréciation du résultat est simple : on sait ou ne sait pas.

De tous temps, les parents ont délégué l’instruction. Leur responsabilité est dans le choix des intervenants éducatifs : en tout premier lieu de l’école.

Les parents sont les seuls détenteurs légitimes de la responsabilité de l’éducation : ils ne peuvent en être privés que pour des raisons extrêmement graves, avec toutes les garanties de droit.

Source :lire-écrire

sellami kamel
Formateur

Wilaya d'exercice : Batna
Messages : 2972
Date d'inscription : 30/03/2013
Localisation : Barika(Batna)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Élever un enfant, instruire pour éduquer:

Message par sellami kamel le Jeu 22 Mai - 14:00

Éduquer un enfant c'est une tache indispensable pour les parents et les éducateurs ;surtout les garçons .
VOICI CET EXPOSE QUE JE LIS SOUVENT ET JE L'APPLIQUE AVEC MES ENFANTS .

Sommaire
• L’autorité
• Comment réagir face au «...
• Punir ou pas ?
• L’aider à avoir confiance...

Face à un enfant qui jour après jour gagne en autonomie, s’affirme et construit sa personnalité, il est parfois difficile de savoir comment agir. Malheureusement, il n’existe pas de règle absolue en matière d’éducation ; tout est souvent question d’équilibre et de communication.

L’autorité

L’enfant a besoin d’être guidé : il ignore ce qui est le mieux pour lui. L’autorité, c’est ce qui permet à l’enfant d’assimiler les interdits fondamentaux liés à la sociabilisation. La frustration est une expérience indispensable au développement de l’enfant : pour vivre en société, il doit apprendre à renoncer à la satisfaction immédiate de tous ses désirs.

Il faut également garder à l’esprit qu’amour et autorité sont compatibles : l’un découle même de l’autre. En effet, c’est parce que vous aimez votre enfant que vous lui fixez des interdits, pour sa sécurité, son bien-être. Mettre des barrières sur le chemin de l’enfant, c’est aussi l’aider à avancer : un chemin balisé est rassurant, l’enfant gagnera en confiance, et sera mieux paré pour son autonomie. Sans autorité, l’enfant peut aussi se sentir négligé, abandonné.

Comment exercer son autorité ?
L’ingrédient essentiel de l’autorité est la communication : une interdiction pure et simple, sans explication, n’a aucun sens pour l’enfant, elle est donc inutile, voire nuisible. Il est important d’expliquer clairement, simplement, pourquoi vous interdisez à votre enfant telle ou telle chose.

Il est également important que les parents soient d’accord entre eux : si l'enfant entend un « oui » d'un côté, et un « non » de l'autre, il n'obéira jamais et saura vite jouer sur votre désaccord.
Toujours dans ce souci de cohérence, l’autorité implique que vous-même, parents, vous appliquiez les règles imposées à votre enfant.


Ne l’oubliez pas : vous êtes un modèle pour lui.


Toutefois, il est important de laisser une marge d’action à l’enfant – en toute sécurité bien sûr : c’est ce que Françoise Dolto appelle la « prise de risque ».
Il ne faut pas non plus frustrer l’enfant avec des interdictions toujours plus nombreuses au fil des jours : l’enfant doit pouvoir forger sa propre expérience. L’échec a également des vertus éducatives.

Enfin, il ne faut pas confondre autorité et autoritarisme. Vous devenez autoritaire si vous inspirez un sentiment de peur chez l'enfant, si vos consignes sont édictées de manière illogique, si elles sont injustes, si vous interdisez chez l'enfant toute expression de ses humeurs ou de ses états d'âme.
SOURCE :revue EDUCATION

sellami kamel
Formateur

Wilaya d'exercice : Batna
Messages : 2972
Date d'inscription : 30/03/2013
Localisation : Barika(Batna)

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum