Profs de français en Algérie
Bonjour et bienvenue!
Si vous venez de vous inscrire, merci de vous présenter succinctement dans la section prévue à cet effet. (Section "Bienvenue à vous" en haut de la page d'accueil)
http://prof-de-francais.forumactif.com/f11-bienvenue-a-vous

Par égard aux collègues qui dépensent du temps pour garder vivant le présent site, veuillez avoir l'amabilité d'annoncer votre prénom et votre lieu d'exercice, ainsi que votre wilaya de résidence.

Merci!

PS: Sans un post de votre part, votre compte sera désactivé automatiquement au bout d'un mois.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

Derniers sujets
» Répartitions officielles MEN
Hier à 16:28 par diane1967

» besoin de clarification
Mer 9 Aoû - 12:34 par HBen

» présentation
Sam 22 Juil - 19:19 par bella de luna

» Qu'en dites-vous!
Dim 16 Juil - 23:15 par HBen

» se présenter
Dim 2 Juil - 20:28 par Berrais

» Bonne fête Aid el fitr
Ven 30 Juin - 21:29 par zemrode

» Demande d'un enfant à ses enseignants
Ven 23 Juin - 18:39 par HBen

» remerciement
Jeu 15 Juin - 12:48 par HBen

» Sujet du BEM 2017
Mer 7 Juin - 8:33 par amine2011

Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest


Baba Ahmed fait les frais de sa gestion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Baba Ahmed fait les frais de sa gestion

Message par HBen le Mar 6 Mai - 19:37

Dure sera la mission de la nouvelle ministre qui devrait relever le défi de réformer le système éducatif. Les faux pas de Baba Ahmed ont fini par le discréditer et “l’emporter” à la veille des examens officiels.

La mission de Baba Ahmed à la tête du département de l’Éducation nationale a pris fin hier. Et, pour la deuxième fois dans l’histoire du secteur, c’est une femme qui prend les commandes du ministère. Il s’agit de Nouria Benghebrit-Remaoun, titulaire d’un doctorat en sociologie de l’éducation délivré par l’université de Paris V (Sorbonne).
Autrement dit, une spécialiste qui a déjà eu plusieurs occasions à travers des recherches et des écrits de décrypter les défaillances du système éducatif et de proposer des alternatives. L’opportunité est donc offerte à l’ex-directrice du Centre national de recherche en anthropologie sociale et culturelle (Crasc) d'Oran pour mettre en application les idées et la vision qu’elle a toujours défendues.
Le plus grand défi de Nouria Benghebrit est de redonner à l’école sa vocation principale via une réforme fiable et efficace qui fera l’unanimité et qui se basera surtout sur la qualité des élèves formés et non sur la quantité. La ministre devrait également faire sortir l’école de la zone de turbulences sociales qu’elle traverse depuis de longues années.
Des missions que son prédécesseur n’a pu accomplir et qui ne lui ont pas permis de faire long feu dans le gouvernement. En effet, le remplaçant de Benbouzid n’a même pas pu boucler sa deuxième année au sein du gouvernement de Sellal. Baba Ahmed, qui a hérité de l’un des secteurs les plus chauds et les plus critiqués, n’a pas hérité de la longévité de son successeur. Baba Ahmed a survécu miraculeusement au remaniement de septembre 2013, mais a finalement été écarté en ce 4e mandat de Bouteflika.
Tout comme Benbouzid, “dégommé” quelques jours avant la rentrée scolaire 2012-2013, le désormais ex-ministre de l’Éducation nationale a été évincé à la veille des examens scolaires. Baba Ahmed devait, justement, présider ce matin une rencontre avec les directeurs de l’éducation pour faire le point sur les examens officiels et lancer la préparation de la prochaine rentrée scolaire 2014-2015.
Une rentrée qui s’annonçait sous le signe de la nouveauté, notamment pour ce qui est des programmes pédagogiques et de la réforme du baccalauréat. Les nouvelles mesures liées à la réforme du bac via l’instauration d’une session de rattrapage et des épreuves anticipées devaient justement être soumises à l’approbation du gouvernement. Question : le fait d’évincer Baba Ahmed serait-il une réponse officielle aux mesures qu’il a annoncées et sa remplaçante devrait-elle en prendre acte et proposer mieux ? Nombreux sont les observateurs qui soutiennent que le départ de l’ex-ministre de l’Éducation nationale était prévisible.
Les motifs ? La liste est trop longue, mais la principale raison n’est autre que l’échec de Baba Ahmed à redonner à l’école algérienne sa vocation et réformer un système éducatif tant décrié. Presque deux années après son arrivée, Baba Ahmed quitte le secteur sans avoir réussi à lui redonner le second souffle tant attendu par la famille de l’éducation nationale.
À sa nomination en septembre 2012, le secteur traversait une zone de turbulences qui ne faisait que l’enfoncer davantage dans la médiocrité. Les partenaires sociaux lui ont accordé un sursis de 100 jours qui lui a permis de s’imprégner d’un secteur dont il ignorait tout. Mais l’ex-ministre n’a cessé de multiplier les faux pas dont le premier est de se débarrasser de tous ceux qui lui faisaient de l’ombre, à commencer par Aboubakr Khaldi.
La liste des compétences évincées et remplacées par des proches intérimaires n’a cessé de s’allonger au fil des jours. Nombreux sont ceux qui soutenaient que l’ex-ministre était victime de son entourage. Ce qui expliquerait ses tergiversations sur de nombreux dossiers et ses annonces contradictoires qui lui valaient à chaque fois des critiques acerbes de ses partenaires sociaux, des pédagogues et des médias.
Et c’est ce qui expliquerait la décision du président Bouteflika de l’écarter. Reste à espérer qu’avec l’arrivée de la nouvelle ministre, l’éducation retrouvera ses lettres de noblesse.

M. B In Liberté du 06/05/2014

_________________
" Ne pas rire, ne pas déplorer, ne pas détester, mais comprendre." Spinoza.
avatar
HBen
Admin
Admin

Wilaya d'exercice : Tizi Ouzou
Messages : 1067
Date d'inscription : 12/11/2009
Localisation : Montus Ferratus

http://ici...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baba Ahmed fait les frais de sa gestion

Message par HBen le Mar 6 Mai - 19:41

Techniquement la nouvelle locataire du Ministère de l'Éducation est un bon choix, reste à savoir si une hirondelle peut faire le printemps! J'en doute...

_________________
" Ne pas rire, ne pas déplorer, ne pas détester, mais comprendre." Spinoza.
avatar
HBen
Admin
Admin

Wilaya d'exercice : Tizi Ouzou
Messages : 1067
Date d'inscription : 12/11/2009
Localisation : Montus Ferratus

http://ici...

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum