Profs de français en Algérie
Bonjour et bienvenue!
Si vous venez de vous inscrire, merci de vous présenter succinctement dans la section prévue à cet effet. (Section "Bienvenue à vous" en haut de la page d'accueil)
http://prof-de-francais.forumactif.com/f11-bienvenue-a-vous

Par égard aux collègues qui dépensent du temps pour garder vivant le présent site, veuillez avoir l'amabilité d'annoncer votre prénom et votre lieu d'exercice, ainsi que votre wilaya de résidence.

Merci!

PS: Sans un post de votre part, votre compte sera désactivé automatiquement au bout d'un mois.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
Décembre 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest


les adolescents et la violence:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les adolescents et la violence:

Message par sellami kamel le Ven 28 Fév - 17:13

Mon fils, tu ne veux pas admettre que tu es plus agressif que moi lorsque j’avais ton âge.
D’abord, contrairement à toi dont les enseignants se plaignent tout le temps : pour mauvaise conduite à l’école, pour négligence de ton travail et même parfois pour manque de respect envers tes camarades et tes professeurs ; moi, je n’ai jamais mis mes parents dans une situation embarrassante car ils n’ont jamais été convoqués par le directeur de mon école. D’ailleurs, mes enseignants n’ont connu mon père que lors des rares réceptions organisées à l’honneur des bons élèves dont je faisais partie.
Ensuite, étant jeune, j’avais de très bonnes relations avec mon père, mes frères, mes cousins et même mes voisins si bien que tous les gens de mon village m’aimaient. Mon père m’a appris, aussi, que je ne pouvais être respecté que si je respectais les gens. Par contre toi, tu me sembles indifférents à tous ceux qui t’entourent. Ne penses-tu pas que tu nous fais du mal ?
Enfin, quand tu es venu au monde, je pensais faire de toi un fils dont je serais plus fier que mon père ne l’était de moi. Mais, sache que même si tu n’écoutes pas mes conseils je t’aime parce que tu es mon fils.

sellami kamel
Formateur

Wilaya d'exercice : Batna
Messages : 2972
Date d'inscription : 30/03/2013
Localisation : Barika(Batna)

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum