Profs de français en Algérie
Bonjour et bienvenue!
Si vous venez de vous inscrire, merci de vous présenter succinctement dans la section prévue à cet effet. (Section "Bienvenue à vous" en haut de la page d'accueil)
http://prof-de-francais.forumactif.com/f11-bienvenue-a-vous

Par égard aux collègues qui dépensent du temps pour garder vivant le présent site, veuillez avoir l'amabilité d'annoncer votre prénom et votre lieu d'exercice, ainsi que votre wilaya de résidence.

Merci!

PS: Sans un post de votre part, votre compte sera désactivé automatiquement au bout d'un mois.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
Décembre 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest


Textes argumentatifs:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Textes argumentatifs:

Message par Invité le Dim 9 Fév - 18:47

Texte 1
Un jour notre professeur de français a réalisé un débat concernant le cinéma. Chaque élève devait dire s’il aimait aller au cinéma ou non et pourquoi ?
Moi personnellement, j’aime aller au cinéma car c’est pour moi une belle occasion de connaître d’autres civilisations et en plus je peux passer un bon moment avec mes amis dans une parfaite liberté car le cinéma à une saveur d’évasion, loin de la contrainte familiale.
Mon camarade, au contraire pense que le fait d’aller au cinéma c’est de la perte de temps ainsi que du gaspillage de l’argent. Pour lui, voir un film ou une émission à la télé c’est du gratuit !
Le journal scolaire.

Texte 2:
Ecoutez mes amis, j’aime porter les vêtements de marque. Cela me permet de me faire distinguer des autres, et de montrer ma personnalité. Je me sens respecté. Ceux qui portent des vêtements ordinaires sont des gens mesquins, qui n’ont aucun goût ; Elles sont dépassées par le temps.
Un jeune de la ville.
1) Lecture silencieuse : 10 mn
- Qui parle ? à Qui ?
- De quoi parle t-il ?
- Quels sont les arguments qu’il a avancés ?
2) Lecture à haute voix : 30 mn
3) extension:
Etes vous d’accord avec ce jeune : Pourquoi ?donnez vos arguments personnels.
Texte 3
L’augmentation des déchets domestiques ou industriels rejetés par l’Homme modifie les milieux et les rend parfois impropres à la vie. La diversité des espèces animales et végétales est menacée de disparition.
La loi réglemente le rejet des déchets nocifs pour l’environnement (le sol, l’air, l’eau, la faune et la flore).
Certaines régions sont donc restées inexploitées par l’Homme depuis suffisamment longtemps pour retrouver un équilibre naturel.
Les hommes se concentrent dans des villes dont l'air est de plus en plus pollué et ils perdent le contact avec la nature.
De nombreuses personnes ou associations considèrent que les animaux ont des droits au même titre que les hommes. Certaines estiment qu'il faut soulager la souffrance des animaux lorsque cela est nécessaire, mais sans remettre en cause leur exploitation par l'homme, d'autres vont jusqu'à prôner la libération totale des animaux (aucune expérimentation, aucun élevage, condamnation des zoos, des sports ou spectacles utilisant des animaux, régime alimentaire strictement végétarien, etc.).

1) Lecture magistrale :
2) Relever le thème du texte.
3) Dresser un tableau.
Tableau récapitulatif.
Amener les élèves à remplir le tableau par des questions pertinentes.

Sujet ou thème ? Causes ? Conséquences ? Préventions ?
(arguments)
Disparition
Des espèces animales et végétales -L’augmentation des déchets domestiques ou industriels rejetés par l’Homme.
- les hommes perdent le contact avec la nature.
-la sécheresse.
- les catastrophes naturelles (inondation feu).
- la surpopulation.
- les hommes se concentrent dans des villes dont l'air est de plus en plus pollué. -Des milieux impropres à la vie.

- La diversité des espèces animales et végétales est menacée de disparition. - La loi réglemente le rejet des déchets nocifs pour l’environnement

-Il faut soulager la souffrance des animaux lorsque cela est nécessaire.

-sensibilisation.
-Condamnation des zoos.

-Régime végétarien.

Texte 4 :
8000 espèces d’animaux sont menacées de disparition. Parmi les causes de cette catastrophe, nous pouvons citer la chasse intensive, la sécheresse, la destruction des forêts, la pollution de l’air et des eaux.
D’abord , Les animaux constituent une véritable merveille de la nature .Ils participent à l’équilibre de la nature. Ensuite ils sont l’une des sources de notre alimentation. Enfin, ils nous aident à réaliser certaines taches dures.
Donc, L’homme s’appauvrit et se prive de la vue de ces animaux étonnants et somptueux.
Nous devons préserver cette richesse en respectant le milieu de vie des animaux ; il est nécessaire de prendre soins d’eux, de choisir les moments de chasse, de créer des associations qui défendent les droits de ces êtres vivants.

Texte 5: Population et développement au Maghreb
Les pays maghrébins font face à de nombreux défis qu’ils doivent relever afin de pouvoir progresser dans la voie de la construction du Maghreb dans les différents domaines. Le développement dépend des programmes consacrés à la population dans les domaines de la santé, de l’éducation et de la protection de l’environnement. L’espacement des naissances joue lui aussi un rôle important
Extrait d’une conférence
Texte 7
La ville.
La ville rend parfois la vie facile et agréable. C’est un espace conçu pour permettre de satisfaire les besoins d’un maximum de personnes.
D’une part, la proximité des services est un avantage dans le domaine de la santé avec la présence d’établissements de soins (hôpitaux, clinique) et tous les spécialistes qui y sont rattachés.
D’autre part, pour l’éducation, tous les niveaux, de la maternité à l’université, y sont représentés, ce qui évite aux élèves d’être séparés de leurs familles.
Par ailleurs, dans les transports, publics, l’avantage est aussi indéniable quand il faut se déplacer dans la ville ou vers d’autres agglomérations.
En outre, les citadins ont un grand choix d’activités de loisirs, culturel ou sportif. Prenons le seul exemple des cinémas qui projettent une grande variété de films pour tous les goûts.
Enfin, l’un des plus gros avantages de la ville est de concentrer les emplois et d’éviter à ceux qui y habitent d’avoir à faire de trop longs déplacements.
Donc, la ville est un mode de vie à adopter absolument.
Manuel scolaire « textes et méthodes »
Texte 8
Comment aider un toxicomane.
-Un toxicomane ne doit pas être rejeté par la société. Au contraire, il faut l'aider. Et qui peut l'aider ? Ses amis, les centres de santé, sa famille; les médecins, les voisins, Les psychologues…
- Cependant, il faut le surveiller de près sans qu'il le sache et c'est là, le rôle de la famille, des surveillants des écoles, de la police…
On pourrait enfin convaincre le toxicomane en l'invitant à des séances de Psychothérapie où il s'inscrit comme membre et peut lui aussi aider les autres, discuter de ce qui serait mieux pour les toxicomanes…
Texte 8
Les excès de la déforestation liée au développement économique ou à la pression démographique (en Amazonie, par exemple) ou les catastrophes naturelles placent l’Homme face à la nécessité de reboiser afin de préserver son milieu naturel. Quelles doivent être les conditions de ce reboisement ?
1. La nécessité du reboisement
Le reboisement permet la fixation du sol par les racines des divers arbres et végétaux qui les accompagnent.
Prévenir les inondations : les arbres et les végétaux freinent le ruissellement de l’eau qui s’infiltre davantage.
Développement de la faune et de la flore qui accompagnent les arbres : un bois ou une forêt abrite de nombreux animaux et sert de lieu de reproduction.
Bois et forêts sont de véritables poumons pour l’Homme, grâce à l’oxygène rejeté dans l’atmosphère par les arbres (photosynthèse).
2. Les conditions du reboisement
- Nécessité de choisir des arbres ou essences en fonction des conditions climatiques locales, de la nature du sol et aussi du relief.
Questions :
- De quoi parle l’auteur dans ce texte ?
- Quel est la problématique soulevée par l’auteur<,
- Relève du texte ce que l’auteur propose de faire.
- Quelles sont les conditions de reboisement ?
Texte 9
La ville, endroit insupportable
Du fait de la forte concentration des habitants, la ville est devenue un espace de moins en moins agréable à vivre.
Tout d’abord, la pollution et le bruit y sont particulièrement intenses. Cette situation vient en grande partie de la circulation des véhicules, et des automobiles qui dégagent du gaz carbonique dans l’atmosphère, nocif à la santé des êtres vivants. Le bruit, très élevé, provoque le stress et l’agressivité des habitants.
Par ailleurs, les citadins, par leur mode de vie, sont égoïstes. Les gens se croisent dans la rue sans parler. IL n’y a aucune entraide mais une indifférence totale envers les autres.
En plus les dépenses des citoyens sont très importantes. Soulignons la cherté de la vie, du logement…
Enfin, il y a l’insécurité : les vols, les agressions, le trafic de drogue, Les accidents sont très fréquents.
En conclusion, on peut dire que la ville est un endroit invivable pour une personne fragile et sensible.
Manuel scolaire « textes et méthodes »
A) lecture silencieuse.(15 mn)
1) Qui a écrit ce texte ?
2) De quoi parle l’auteur ?
3) A qui est destiné ce texte ?
B) Lecture individuelle.
1) Quel est le lieu décrit dans ce texte ?
2) D’après l’auteur, quels sont les inconvénients de la ville ?
3) Relève du texte deux ou trois arguments de l’auteur ?
3) quelle est la conclusion de l’auteur ?
) quelle est la conclusion de l’auteur ?
4) trouve le contraire de « invivable » et dis comment est formé ce mot ?
Synthèse :
- D’après l’auteur, qui ne peut pas vivre en ville,?
Texte 10
Les dangers de la publicité.
La publicité peut être dangereuse. Elle est pleine de supercheries habillement camouflées et sa force de persuasion est si grande que ses effets sont mal perçus par le consommateur, même quand il en est victime. Il faut donc la dénoncer.
D’abord, elle incite aveuglement à l’achat. A cause d’un slogan astucieux et d’une affirmation habile, le consommateur est amené à faire un achat qu’il n’avait pas prévu. Souvent, cet achat dépasse ses moyens.
Par ailleurs, la publicité exagère quand elle loue les qualités d’un article. A force de superlatifs, de mises en scènes ingénieuses, de témoignages artificiels, elle finit par convaincre le consommateur que tel ou tel article est de grande qualité. L’achat
Du produit entraîne souvent la déception. Le client est trompé.
Enfin , la publicité est souvent immorale. Les murs des villes sont couverts d’affiches d’un goût douteux et de nombreuses publicités glorifient excessivement le profit, le confort, la facilité…
Donc je pense qu’il y a lieu de la dénoncer vigoureusement. La meilleure façon d’y réussir , est d’éclaire le consommateur sur les qualités et les défauts du produit.
D’après G Niguet.
Extension : pour l’auteur, la publicité est dangereuse. Relève ses arguments
Texte 11
Algérie, terre multiple
*La géographie autant que l’histoire ont façonné l’Algérie pour en faire à la fois un pays africain, oriental et méditerranéen .Soumis à ces influences, ce pays de 2 millions 300mille Km2 apparaît comme un véritable continent où se rencontrent divers types humains, et des productions étonnamment variées.
*Au nord, la méditerranée baigne 1200 Km de côtes et de criques. Les forêts et les montagnes font la beauté de cette région. A Bejaia, La corniche d’Algérie est réputée hors des frontières par la splendeur de ses paysages reposants.
*Les hauts plateaux, terres voués à l’alfa et au mouton sont séparées par de riches cultures de céréales.
*Enfin le Sahara, région magique, offre au touriste l’occasion de s’émerveiller et de découvrir ses richesses à travers ses montagnes hallucinantes, ses puits de pétrole et de gaz naturel , ses oasis merveilleuses et surtout l’hospitalité de ses habitants.
Ministère du tourisme.

Texte 12
Texte : la Casbah
La casbah ne s’offre pas au premier regard. Elle se mérite. Coquette et fière, elle trône au milieu d’une des meilleures baies du monde pour mieux donner du plaisir au visiteur. De quelque côté que l’on aborde Alger, la Casbah se dresse , sereine et majestueuse. Elle n’a pas besoin de clamer sa beauté, ses qualités, ses odeurs et sa luminosité. L’histoire se charge de vanter ses mérites, sa splendeur et son prestigieux passé.
Texte 13
Extrait d’un journal
Selon l'UNICEF, il y aurait 60 millions d'enfants des rues (enfants totalement autonomes livrés à eux mêmes) et d'autre part 90 millions d'enfants de la rue (un lien subsiste avec leur famille même s'ils travaillent toute la journée dehors).
Deux remarques peuvent être faites d'emblée :
- d'une part ces chiffres sont en constante évolution
- d'autre part 71 à 95 % de ces enfants sont des garçons
Ces enfants travaillent de 6 à 14 heures par jour (manutention, lavage de voitures, vente de cigarettes, récupération dans les décharges…mais aussi vol, mendicité, trafic en tout genre et prostitution). Les enfants des rues se trouvent toujours confrontés aux même schémas : petits travaux pour lesquels ils sont exploités, spirale de la drogue, délinquance, violence, prostitution.
- Solutions proposées
La création de centres d'accueil qui permettent aux enfants de se poser, de se réassurer. Cela doit leur permettre de retrouver le goût du jeu et de l'école, d'avoir le temps de renouer avec leur famille
- Encourager et développer les solutions gouvernementales particulièrement en matière de prévention, de développement social et d'éducation. Les Etats ne doivent ne pas fuir leurs responsabilités en matière d'exclusion sociale particulièrement quant elle touche des enfants. De plus une solidarité impliquant l'ensemble des populations locales est nécessaire


Texte14 :
le travail des enfants

Ils sont des centaines, ces gosses qui ont sacrifié leurs jeux d’enfants
Contre une aventure de « commerce ».A travers la ville , désormais ; c’est chacun son territoire. Ces petits ont rempli les rues avec leurs étalages pour vendre n’importe quoi. Ils sont un peu partout, exposant leurs marchandises (tabac, allumettes, bonbons, jouets…)
Certains parents encouragent ce phénomène ; ils sont attirés par le gain facile que leur procure leurs enfants. Ils oublient les dérapages et les vices que rencontra la société plus tard. Ils se cachent derrière l’idée de besoin. Ainsi ; ils piétinent le droit des enfants c'est-à-dire le droit de jouer et d’aller à l’école.
Extrait du journal « liberté » (1996)
Texte 15
Leçon de morale.
Après avoir autorisé ses élèves à s’asseoir, Monsieur Hassan, le maître d’école, satisfait, marcha jusqu’à son bureau où il feuilleta un gros cahier puis il proclama :
 Leçon de morale : « la patrie »
L’indifférence accueillit cette nouvelle. 0n ne comprit pas.
 « Qui d’entre vous sait ce que veut dire le mot patrie ? » demanda t il.
Quelques remous troublèrent le calme de la classe. Les élèves cherchèrent autour d’eux, entre les tables mais « patrie » n’était pas dans la classe.
Brahim Bali pointa le doigt en l’air. Tiens, celui là, il le sait car il redoublait sa classe.
 « La France est notre mère patrie.» récita Brahim
Entendant cela, tous firent claquer leurs doigts. Ils répétèrent la même phrase. Omar pétrissait une petite boule de pain dans sa bouche. La France, capitale Paris. Il savait ça. La France n’est pas sa mère. Sa mère c’est Aîni. Aïni n’est pas la France. Rien de commun. Omar venait de surprendre un mensonge.
D’après Med DIB Extrait de « Dar Sbitar »

Texte 16
Apprenti mécanicien.

Attiré comme tous les enfants par la mécanique, je pensais trouver un métier agréable dans un garage.
Malheureusement je ne travaillais pas dans un grand garage et mon patron avait beaucoup plus de bicyclette à réparer que de voitures. C’était un artisan sans ouvrier. lui , enfin m’apprit quelque chose. Du moins je le pensais car on apprend facilement seul à mettre une pièce sur une chambre à air, à monter ou à démonter une roue, à régler un frein, à graisser un axe, à peindre un cadre…
Je ne m’ennuyais pas. J e voyais des clients, je faisais des commissions et cela m’était déjà un grand plaisir que de rouler sur un vélo qui , s’il ne m’appartenait pas ,m’apportait du plaisir comme si c’était le mien.
D’après M.RAGON « drôles de métiers »

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum