Profs de français en Algérie
Bonjour et bienvenue!
Si vous venez de vous inscrire, merci de vous présenter succinctement dans la section prévue à cet effet. (Section "Bienvenue à vous" en haut de la page d'accueil)
http://prof-de-francais.forumactif.com/f11-bienvenue-a-vous

Par égard aux collègues qui dépensent du temps pour garder vivant le présent site, veuillez avoir l'amabilité d'annoncer votre prénom et votre lieu d'exercice, ainsi que votre wilaya de résidence.

Merci!

PS: Sans un post de votre part, votre compte sera désactivé automatiquement au bout d'un mois.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest


La compréhension de l’écrit : Méthode et exemple :

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La compréhension de l’écrit : Méthode et exemple :

Message par Invité le Jeu 23 Jan - 17:46

La compréhension de l’écrit : Méthode et exemple :
Ses objectifs :
Faire de l’élève un lecteur autonome. Lui donner de nouvelles habitudes de lecture. On peut identifier trois moments dans la séance de compréhension de l’écrit.
 
1ER moment : 
-Appréhender globalement le sens du texte ; il s’agit d’une approche externe :-l’image du texte
              -les éléments périphériques ou paratextuels.
-Formuler des hypothèses de sens, à la lumière de la 1ere approche. Ces hypothèses seront provisoires et révocables.
Ce premier moment se veut un moment d’expression orale libre.
-Noter au tableau ces hypothèses de sens, pour pouvoir les corroborer, ou les détruire au cours de deuxième moment.
NB/ 1) Le support doit être accessible. « On ne comprend bien un texte que si l’on possède déjà 80% des informations qu’il contient » (Revue collège n°.
        2) La mise en page doit être aux normes : pas de texte sans titre ni origine, et respect de la typographie.
 
2ème moment :
-Pratiquer la lecture silencieuse ; qui se veut globale. L’objectif étant de : 
a)- Vérifier ses hypothèses de sens
b)-Trouver, retrouver, découvrir, les indices et les éléments porteurs de sens, l’organisation du lexique, le système des temps, les types de phrases et autres…
Les indices : « C’est l’ensemble des éléments à extraire du texte et la façon dont ils se combinent entre eux pour donner une image globale de la signification. » (Portine, L’argumentation écrite).
c) -Retrouver la cohérence textuelle.
De ce fait l’élève, non seulement lit mieux, mais il apprend également à réécrire le texte, tant il est vrai que lecture et écriture sont intimement liées.
c) Pour aider l’élève dans sa quête du sens ; et surtout pour l’amener à manifester le degré de compréhension qu’il a du texte, sans blocage, un type de questionnaire s’impose :Le QCM ou le vrai ou faux.
 
3ème moment :
 C’est un moment de synthèse. L’objectif de la séance de compréhension est atteint si à la fin de la séance, l’élève est en mesure de récapituler l’essentiel du contenu.
La synthèse peut prendre différentes formes :
 -Reconstitution de texte.
 - Plan.
 - Résumé.
 - Texte lacunaire.
Une lecture oralisée pourrait intervenir pour  couronner l’ensemble de la séance. On transmet le sens après l’avoir construit.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La compréhension de l’écrit : Méthode et exemple :

Message par hbb17 le Sam 8 Fév - 11:01

prière de me dire les hypothèses de sens  c'quoi?Les réponses de quoi?écrire quoi au tableau?Prière de m'éclaircir ce point.jazakom allah kol khir

hbb17
Ami du Forum

Wilaya d'exercice : Alger
Messages : 73
Date d'inscription : 01/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La compréhension de l’écrit : Méthode et exemple :

Message par abderrahmane 31 le Sam 8 Fév - 17:34

Salut,hbb17,c'est parce que vous  etes, en quelque sorte,dans ma rubrique que je ne voudrais pas rester les bras croisés,  je m'aventure pour donner ma contribution meme si je n'ai pas enseigné au moyen.
Lorsque vous mettez un texte à la disposition de vos élèves et leur demandez de lire silencieusement afin de rapporter oralement tout ce qu'ils ont compris, les réponses données par les élèves sont des hypothèses de sens.
Dès que vous commencez à décortiquer le texte avec l'aide de vos élèves, les propositions portées au tableau et qui constituent les hypothèses de sens seront triées pour n'en garder que celles qui sont justes. Peut-etre que d'autres collègues apporteront leurs concours , en l'occurence notre cher Sellami, qui, sans doute, est mieux placé que moi pour vous aider.

_________________
« On façonne les plantes par la culture, et les hommes par l'éducation » (Rousseau).
avatar
abderrahmane 31
Modérateur
Modérateur

Wilaya d'exercice : oran
Messages : 937
Date d'inscription : 12/05/2013
Localisation : oran

Revenir en haut Aller en bas

Re: La compréhension de l’écrit : Méthode et exemple :

Message par Invité le Sam 8 Fév - 21:42

Très bien dit ,cher directeur ,l'on aborde un texte de la même façon ,même  si au primaire l'analyse  doit être globale et même restreinte ,quant  au moyen ,ou l'élève peut relativement aborder un texte ,ce sont justement les éléments périphériques  ou  para textuels qui vont lui permettre d’émettre des hypothèses de sens qui seront affirmées ou infirmées par la  suite ,à travers des questions bien pertinentes(vrai-faux/QCM) ,l'élève a la possibilité de s'exprimer librement ou à travers un questionnaire facilitateur ce  qui  représente le second moment alors  que le dernier moment sera  consacré ,à la synthèse du texte ou l’élevé  récapitulera l'essentiel du texte ,en disant l'essentiel ;en un peu  de mots ,quant à ce  que vous  écrirez ,au tableau :
il suffit  de faire un exercice lacunaire ,voire même un petit résumé qui dira l'essentiel ,en un peu de mots ,si  vous aurez le temps ,une lecture du texte peut être effectuer par l'un des bons lecteurs  de la classe ......


(Posez toutes vos questions chère  collègue  ,nous essayerons  de  vous répondre ,du moment  que  vous  voulez apprendre et nous sommes tous ,sur ces liens ,pour apprendre ,ensemble ,c'est une opportunité qui nous est offerte ,ne la laissons jamais nous échapper et ensemble ,pour une entraide fructueuse........................)


Dernière édition par sellami kamel le Dim 9 Fév - 12:29, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La compréhension de l’écrit : Méthode et exemple :

Message par hbb17 le Dim 9 Fév - 7:11

Merci bien mes collègues.C'est-à-dire à partir de l'image et du titre que je pose des questions ou du texte sans faire la lecture silencieuse. merci énormèment pour cet encouragement.

hbb17
Ami du Forum

Wilaya d'exercice : Alger
Messages : 73
Date d'inscription : 01/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La compréhension de l’écrit : Méthode et exemple :

Message par Invité le Lun 10 Fév - 16:11

L'hypothèse de sens dans la compréhension de l'écrit

    Pour lire et comprendre un texte, il faut d’abord se préparer à cette lecture. Car un premier regard sur le texte fournit à l’élève déjà quelques indications. En effet, on s’intéresse à tout ce qui accompagne le texte mais n’en fait pas partie. Cela s’appelle le paratexte. En général, on y trouve un titre, un chapeau, des illustrations, des références de différentes natures…Chaque élément du paratexte doit être analysé pour voir si on peut en tirer une information nécessaire à la compréhension du texte. Une fois ces informations regroupées, il faut les confronter pour établir des relations entre elles (opération mentale). Cela va permettre à l’élève d’émettre une ou des hypothèses de sens qu’il faudra confirmer ou infirmer pendant la lecture du texte.

 



Voici, à titre d’exemple, comment amener les élèves à faire des hypothèses de sens concernant le texte suivant ( en principe cela ne doit pas dépasser 15 minutes) :


Louis Pasteur


 

     Considéré comme l’un des pères de la microbiologie, Louis Pasteur s’est dévoué corps et âme pour faire avancer la science et la médecine. Au cours de sa carrière, il n’a pas seulement découvert le vaccin contre la rage, il s’est penché sur de nombreux domaines. De la fermentation au développement scientifique de la vaccination, Louis Pasteur a montré une détermination sans borne. 

 

     Le 27 décembre 1822, Louis Pasteur voit le jour à Dole, dans le Jura. Toutefois, seulement cinq ans plus tard, ses parents s’installent dans la petite ville d’Arbois. C’est là qu’il passe son enfance et sa scolarité.Très tôt, il fait preuve d’un vif intérêt pour les leçons qui lui sont enseignées et ses capacités intellectuelles ravissent tous ses professeurs. Après des études au collège de Besançon, Pasteur espère intégrer l’Ecole Normale Supérieure de Paris. 

     La tâche est rude, mais quelques années de préparation lui permettent d’atteindre son objectif et de se consacrer pleinement à la chimie et à la physique. Son attention se fixe plus particulièrement sur la cristallographie, qui devient le sujet de sa thèse. Ainsi, il pose les fondements de la stéréochimie. Couronné de succès, il obtient un poste de professeur à Dijon. Il enseigne par la suite à Strasbourg avant d’être nommé doyen et professeur de chimie à la nouvelle université de sciences, à Lille. 

     Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, il entame des recherches sur le processus de fermentation et fait une découverte de grande ampleur : il prouve que les levures sont des micro-organismes responsables du phénomène. Il montre également que l’acidité du vin est causée par certaines bactéries. En 1857, le poste d’administrateur de l’École normale supérieure lui est proposé. Sans hésiter, il quitte Lille pour Paris. 

     Passionné et déterminé, il pousse encore plus loin ses recherches. Celles-ci l’amènent à la conclusion que la théorie de génération spontanée ne peut s’appliquer au phénomène de fermentation. Il pense en effet que les micro-organismes qui en sont la cause possèdent une origine concrète et ne naissent donc pas de manière spontanée. La controverse avec Félix Archimède Pouchet naît et s’intensifie. Elle se clôt plusieurs années après, en 1864, lorsque Pasteur prouve la véracité de ses propos lors d’une conférence à la Sorbonne. Durant cette période, où il poursuit toujours ses études sur l’acidité du vin et de la bière, il met au point la méthode de pasteurisation. 

     Très impliqué dans ses recherches, il fait preuve d’un autoritarisme mal accepté. Il voit alors son poste supprimé et se rend à Alès, en 1865. Il y étudie les causes de la pébrine, maladie des vers à soie qui devient de plus en plus inquiétante pour les producteurs français. Durant quatre années, il s’efforce de trouver le moyen de mettre fin à l’épidémie avant qu’elle ne détruise l’industrie française de la soie. Il découvre finalement le caractère héréditaire de la maladie et met ainsi au point un système pour empêcher qu’elle ne se propage. Dès lors, Pasteur concentre toute son attention sur les maladies infectieuses.


Roger-Viollet. Linternaut.com



- Ne lisez pas le texte mais observez-le. Quels sont les éléments qui accompagnent le texte ?
+ un titre + un chapeau + deux références + une photo
Quelle information nous donne chaque élément ?
+ le titre : Louis Pasteur, c’est le thème de ce texte
+ le chapeau : l’auteur nous donne des informations sur Louis Pasteur
                         - son domaine
                         - ses découvertes
+ la photo : celle de Louis Pasteur
+ Roger-Viollet. Linternaut.com : le nom et la source du texte
A partir de ces éléments, que peut-on formuler comme hypothèses de sens concernant ce texte ?
+ L’auteur va nous parler de la vie de Louis Pasteur.
+ L’auteur va nous dire ce qu’a découvert Louis Pasteur.
+L’auteur va nous expliquer comment Louis Pasteur a découvert le vaccin.
 

Remarque :


Des fois, quand le paratexte est un peu « avare », ce qui n’est pas le cas dans notre exemple, on invite les élèves à lire le début de chaque paragraphe (uniquement le début, la 1ère phrase ou une partie de cette phrase) pour les aider à émettre des hypothèses de sens.

 par Admin

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La compréhension de l’écrit : Méthode et exemple :

Message par hbb17 le Mer 12 Fév - 13:06

merci c' gentil!

hbb17
Ami du Forum

Wilaya d'exercice : Alger
Messages : 73
Date d'inscription : 01/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La compréhension de l’écrit : Méthode et exemple :

Message par hbb17 le Mer 12 Fév - 13:12

Grace à vous ,je peux préparer mon travail avec une conscience tranquille.Il me reste la négociation et la planification du projet.j'attends vos directives et je vous prie de m'excuser pour ce dérangement.merci mes collègues!

hbb17
Ami du Forum

Wilaya d'exercice : Alger
Messages : 73
Date d'inscription : 01/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La compréhension de l’écrit : Méthode et exemple :

Message par Invité le Lun 17 Mar - 13:19

Compréhension de l’écrit :
* Comprendre implique de décoder et construire du sens :
• Anticiper à partir d’images, du titre, de l’auteur, du type de documents…
• Repérer la phrase minimale.
• Emettre des hypothèses + valider / invalider les hypothèses
• Repérer / identifier les éléments connus et les mettre en relation
• Repérer / identifier les mots de liaison et rétablir la chronologie
• Classer des éléments lexicaux par champs sémantiques et les nommer
• Etablir des liens entre les désignateurs, les pronoms et leurs référents, entre les formes verbales et leurs valeurs, entre les quantificateurs et leurs valeurs.
• Déduire le sens des mots et de la phrase par inférence, dérivation ou composition.
• Percevoir l’implicite
• Compenser l’inconnu / le mal perçu
• Repérer l’idée essentielle.

Expression écrite :
• Analyser le sujet pour cerner la tâche :
- associer sujet et types de tâches,
- reconnaître les mots clés,
- associer type de sujet et type d’argumentation
• utiliser le connu :
- mobiliser les structures et le lexique adapté
- utiliser les formes verbales
- utiliser la détermination grammaticale
- utiliser les quantificateurs
• structurer
- utiliser les mots de liaison
- structurer un paragraphe
• contrôler sa production
- ponctuation et majuscules
- orthographe
- cohérence passé / présent
- liens logiques
- temps et aspect
- modalité
- déterminants…
- exercer sa vigilance

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La compréhension de l’écrit : Méthode et exemple :

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum