Profs de français en Algérie
Bonjour et bienvenue!
Si vous venez de vous inscrire, merci de vous présenter succinctement dans la section prévue à cet effet. (Section "Bienvenue à vous" en haut de la page d'accueil)
http://prof-de-francais.forumactif.com/f11-bienvenue-a-vous

Par égard aux collègues qui dépensent du temps pour garder vivant le présent site, veuillez avoir l'amabilité d'annoncer votre prénom et votre lieu d'exercice, ainsi que votre wilaya de résidence.

Merci!

PS: Sans un post de votre part, votre compte sera désactivé automatiquement au bout d'un mois.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

Derniers sujets
» présentation
Sam 22 Juil - 19:19 par bella de luna

» besoin de clarification
Lun 17 Juil - 12:25 par bella de luna

» Qu'en dites-vous!
Dim 16 Juil - 23:15 par HBen Amara

» se présenter
Dim 2 Juil - 20:28 par Berrais

» Bonne fête Aid el fitr
Ven 30 Juin - 21:29 par zemrode

» Demande d'un enfant à ses enseignants
Ven 23 Juin - 18:39 par HBen Amara

» remerciement
Jeu 15 Juin - 12:48 par HBen Amara

» Sujet du BEM 2017
Mer 7 Juin - 8:33 par amine2011

» Une nouvelle
Mar 6 Juin - 20:16 par Berrais

Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest


Quelques fables.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quelques fables.

Message par Invité le Mar 21 Jan - 0:31


1-Le renard et le tambour.
C’est l’exemple de celui qui exalte une chose mais, une fois qu’il l’a saisie et examinée, il la dédaigne.
On raconte qu’un renard passait dans un bosquet où pendait un tambour, accroché à un arbre. A chaque fois que le vent soufflait dans les branches, celles-ci remuaient et venaient frapper le tambour, et cela produisait un grand vacarme.
Attiré par ce grand bruit, le renard se dirigea vers le tambour ; arrivé près de lui, il le trouva gros et fut persuadé qu’il contenait quantité de lard et de viande.
Il le manipula jusqu'à ce qu’il l’eût fendu, et il s’aperçut qu’il était vide .
Alors il dit :
-« Cela me dépasse. Je me demande si les choses les plus viles n’ont pas la sonorité la plus belle et l’ossature la plus volumineuse ! »


2-Le singe et le menuisier.

Exemple de celui qui entreprend une action qu’il n’est pas capable de mener à bien, car elle excède ses moyens.
On raconte qu’un singe observa un menuisier fendre une planche de bois à l’aide de chevilles ; et cela lui parut intéressant.
Le menuisier partit pour régler quelque affaire.
Le singe se leva et entreprit une action qu’il ne maîtrisait pas : il enfourcha la planche, le dos tourné à la cheville et le museau pointé vers l’extrémité de la planche. Inopportunément, sa queue se glissa dans la fente ; il enleva la cheville et la fente se referma brusquement sur sa queue ; la douleur fut si vive qu’il s’évanouit.
Puis le menuisier revint et trouvant qu’il avait pris sa place, il se mit à le frapper sans s’arrêter.
Les coups reçus du menuisier furent encore plus terribles que la douleur subie par sa queue, prise dans la fente de la planche.


3-Le lion, le loup et le renard.

Exemple de celui qui profite de l'expérience des autres.
Un lion, un loup et un renard se lièrent d’amitié, et sortirent pour chasser. Ils prirent un âne sauvage, un lièvre et un cerf.
Le lion s’adressa au loup :
-« Partage entre nous », ordonna-t-il.
Le loup dit :
-« Le cas me paraît clair : l’âne est à toi, le lièvre est au renard et le cerf est à moi. »
Le lion lui asséna un grand coup qui lui sépara la tête du corps ; puis il s’adressa au renard :
-«Ah ! que ton ami est ignorant dans l’art du partage. Alors, partage entre nous ».
Le renard déclara :
-« Cela me paraît évident : l’âne est pour le déjeuner de Sa Majesté, le cerf est pour son dîner et le lièvre est le goûter, entre ces deux repas. »
-« Que tu es juste, s’écria le lion ; qui t’a inculqué cette justice ? »
Le renard répondit :
-« C’est de voir la tête du loup séparée de son corps.
»

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques fables.

Message par Invité le Mar 21 Jan - 12:18

merci infiniment ,pour ces fables.......

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum