Profs de français en Algérie
Bonjour et bienvenue!
Si vous venez de vous inscrire, merci de vous présenter succinctement dans la section prévue à cet effet. (Section "Bienvenue à vous" en haut de la page d'accueil)
http://prof-de-francais.forumactif.com/f11-bienvenue-a-vous

Par égard aux collègues qui dépensent du temps pour garder vivant le présent site, veuillez avoir l'amabilité d'annoncer votre prénom et votre lieu d'exercice, ainsi que votre wilaya de résidence.

Merci!

PS: Sans un post de votre part, votre compte sera désactivé automatiquement au bout d'un mois.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Décembre 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest


L'amour d'une mère pour son fils:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'amour d'une mère pour son fils:

Message par sellami kamel le Mar 12 Nov - 18:17

L'amour d'une mère pour son fils:
Voilà une petite légende arabe qui montre l'amour d'une mère pour son fils:
 
Hassan aimait tendrement sa mère et passionnément Leila, sa femme. Mais Leila n’aimait pas la mère d’Hassan, dont elle était terriblement jalouse. Sans cesse, elle torturait son mari avec ses exigences.
 
« Si tu m’aimais vraiment, tu ne tolèrerais pas qu’une autre femme me dicte sa loi sous notre toit. » Et Hassan chassa sa mère de leur maison.
 
« Si tu m’aimais vraiment, tu n’irais plus voir cette femme qui médit de moi en secret. » Et malgré sa peine, Hassan ne rendit plus visite à sa pauvre mère.
 
Mais la jalousie de Leila était sans bornes. Un jour, elle exigea d’Hassan la plus cruelle des épreuves.
 
« Si tu m’aimais vraiment, tu irais tuer cette femme qui me torture jour et nuit, et tu me rapporterais son coeur. »
 
Hassan prit son couteau. Il alla voir sa mère et lui arracha le coeur. Mais tandis qu’il rapportait en pleurant son trophée à sa bien-aimée, il trébucha sur un caillou du chemin, et le coeur tomba sur le sol. Alors, du morceau de chair sali par la poussière, sortit une petite voix qui lui demanda :
 
« Hassan, mon fils, tu ne t’es pas fait mal au moins ? »

sellami kamel
Formateur

Wilaya d'exercice : Batna
Messages : 2972
Date d'inscription : 30/03/2013
Localisation : Barika(Batna)

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum