Prof de français en Algérie
Bonjour et bienvenue!
Si vous venez de vous inscrire, merci de vous présenter succinctement dans la section prévue à cet effet. (Section Bienvenue à vous en haut de la page d'accueil)
Par égard aux collègues, veuillez avoir l'amabilité d'annoncer votre prénom et votre lieu d'exercice, ainsi que votre wilaya de résidence.

Merci!
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Moins vingt
Hier à 23:23 par seven

» séquence passerelle 1AM
Mar 16 Sep - 5:17 par kamel 25

» manuel 3 am
Lun 15 Sep - 17:48 par HBen-Admin

» Répartition 3AM
Dim 14 Sep - 19:15 par cybri

» Guide de réalisation du mémoire de fin de formation.
Dim 14 Sep - 17:37 par HBen-Admin

»  Un petit cadeau pour la rentrée
Dim 14 Sep - 13:13 par abderrahmane 31

» Je me présente
Dim 14 Sep - 12:58 par abderrahmane 31

»  Un CD contenant le programme et les fiches de la 1AM :
Sam 13 Sep - 15:26 par hana

» fiches d'enseignement langue française 3eme AS
Jeu 11 Sep - 21:34 par kamel 25

Septembre 2014
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     

Calendrier Calendrier

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest


Identifier le sujet du verbe:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Identifier le sujet du verbe:

Message par sellami kamel le Lun 2 Sep - 22:30

LES DEUX PARTIES D’UNE PHRASE.


 
J’OBSERVE

Ali Baba et les quarante voleurs


 
Les quarante voleurs s’arrêtent dans la forêt. Les voleurs l’un après l’autre disparaissent dans la caverne obscure.
Ali Baba se dit : « Ce rocher, quelle merveille ! »
 

  • Qui sont les personnages de ce récit ?
  • Que font-ils ? Qu’est-ce que l’auteur nous dit à leur sujet ?

 
JE COMPRENDS


 

  • Dans ce texte, l’auteur me parle :

      -    du chef des voleurs ;
-          d’Ali Baba ;
-          de la paroi de pierre.

  • A propos de ces personnages et de cet objet, l’auteur me dit que :

-          il s’approche d’un rocher ;
-          il est caché derrière un buisson ;
-          elle……..
 
 
Exercice
Recopie le texte et entoure en bleu de qui parle ou de quoi parle, en rouge ce qu’on dit.

Les hirondelles policières commencent souvent dans un commissariat. Un homme est assis devant une vieille machine à écrire. A côté, cendrier déborde de mégots froids. Un ventilateur ronfle. Soudain, une jeune fille ouvre la porte. L’histoire commence.
 
 
 
JE RETIENS

Les phrases sont constituées de deux parties.

  • Une partie indique de qui ou de quoi on parle. On l’appelle le groupe sujet (GS).

Exemple : Les élèves offrent un bouquet à la maîtresse.
                            GS

                 "On parle des élèves.

  • L’autre partie indique ce que l’on dit à propos de cette personne ou de cet objet. On l’appelle : le groupe verbal.

Exemple : Les élèves offrent un bouquet à la maîtresse.

                                                            GV

" A propos des élèves, on dit qu’ils offrent un bouquet à la maîtresse.
 
 
 
 
 
 
JE M’EXERCE




 


 

uRecopie les phrases et entoure en bleu les mots qui indiquent de qui ou de quoi n parle (GS), en rouge ce qu’on dit(GV).


a-      L’équipe de France de tennis a reporté la finale de la coupe Davis.
b-      Cette dame est mon professeur de piano.
c-      Emilie prépare son récital.
d-     Le paquebot entre dans le port.
e-      Les chameaux traversaient le désert.
 
 
vRecopie les phrases et entoure ce que l’on dit à propos des pommiers, du vent, du bus et de la bouteille de soda.

a- Les pommiers fleurissent au printemps.
b-Le vent secoue les voiliers.
c-Le bus transporte les écoliers.
d-La bouteille d’un litre de soda contient vingt morceaux de sucre.
 
w Complète les phrases par un GS.

a- ………………entrent dans le stade sous les acclamations du public.
 
 
 
 
 
b-…………….arrive en gare avec dix minutes de retard.
c-…………….coule dans la vallée.
 
xLes phrases suivantes ont été mélangées. Réécris-les comme il convient.
Le petit poucet croque la pomme empoisonnée. Aladin tenait sous sa patte la flèche perdue. Blanche – Neige se dit qu’il était un sot et qu’il n’était pas digne du trône. L’affreuse grenouille sème des petits cailloux blancs pour retrouver son chemin. L’empereur frotta sa lampe contre sa paume.
 
y Rédige une courte phrase à partir de mots suivants. Compare ensuite avec ton (ta) voisin(e). Qu’est-ce qui est différent : ce dont vous parlez (le GS) ou ce que vous en dites (le GV) ?

Exemple :
Les enfants mangent un gâteau.
a-Le papillon……………. b- Un avion…………….                          
c-Les enfants……………… d- Le chien……………………..
 
 


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Identifier le sujet du verbe


 

 

 
J’OBSERVE


 
Le Petit Poucet et l’autruche

Le Petit Poucet est un malin. Il sème des cailloux pour retrouver son chemin. Or, une autruche suit le Petit Poucet ;elle dévore les caillou un à un…………
Le Petit Poucet se retourne : plus de cailloux. Soudain, il entend un rire dans les feuillages et voit l’autruche. Elle danse et lui dit : « Je suis heureuse. »
D’après J. Prévert, « L’autruche », Contes pour enfants pas sages, Ed. Gallimard.
 
® Qui sont les personnages de ce conte ?
® Que font-ils ? Recopie les verbes.
® Qui suit le Petit Poucet ? Qui entend un rire dans les feuillages?
 
JE COMPRENDS

Les personnages sont le Petit Poucet et l’autruche.
·         C’est………….qui : sème des cailloux.
                                        se retourne.
                                        entend un rire dans les feuillages.
·         C’est …………qui : suit le Petit Poucet.
                                                    dévore les cailloux un à un.
                                                    danse
 
Exercice
Indique quel personnage se rattache à chaque verbe en utilisant l’expression : « C’est…..qui…. » ou « Ce sont ……….qui………….. »


 
Exemples : C’est la chouette qui se nourrit d’insectes.
                   Ce sont la chouette et le hibou qui entendent très bien.
 
La chouette se nourrit d’insectes. Le hibou se nourrit de petits rongeurs. La chouette et le hibou chassent la nuit. Avec leurs gros yeux fixes, ils voient cent fois mieux que toi, même de jour ! Ils entendent très bien. Chouettes et hiboux se logent dans les arbres creux et les anciens bâtiments.
 

 

 

 

 

 

 

 

 
JE RETIENS


 
·         Le sujet du verbe, c’est la personne, l’animal ou l’objet dont on parle : on dit ce qu’il fait ou ce qu’il est.
Exemples : L’autruche danse.                  Le Petit Poucet est malin.
                    Sujet du verbe danser                              Sujet du verbe être

·         Pour trouver le sujet du verbe, on pose la question :
« Que fait quoi ? » ou « Qui fait quoi ? ».
Exemples : Qui dansent ?" C’est l’autruche qui danse.
                    Qui est malin ? " C’est le Petit Poucet.
·         Le groupe sujet (GS) peut être :
-          un nom commun ou un nom propre.
Exemples : L’autruche danse. Philippe danse.

                             Sujet                   Verbe           Sujet            Verbe

-un pronom " Elle danse.
-un groupe nominal" Le Petit Poucet sème.
 
 
 
JE M’EXERCE


 


u Souligne le sujet rattaché à chaque verbe en gras. Utilise l’expression « C’est …qui….. »

Exemple : C’est le juge qui dirige les débats.
Dans un tribunal, le juge dirige les débats. Le prévenu est la personne soupçonnée de ne pas avoir respecté la loi. L’avocat défend le prévenu. Le juge écoute les témoins.
 
vSouligne le sujet(ou le GS) du verbe en gras.

Pascal est fermier ; il possède cinquante vaches. Tous les matins, sa femme et lui s’occupent des vache. Pascal conserve le lait dans une citerne froide. Un camion passe tous les deux jours pour transporter le lait à la coopérative.
 
wSouligne le sujet (ou le GS) du verbe.
La nuit, les hiboux et les chouettes sortent. Leurs cris font peur. Ces rapaces nocturnes sont pourtant très utiles :ils empêchent les rongeurs d’envahir les cultures et les maisons.
xComplète les phrases avec les sujets (ou les GS) suivants :

Ma respiration, Je, Des gouttes de sueur, elle, J’, la maîtresse.
………ai chaud tout à coup. ……………dois être tout rouge. ……………..commencent à me dégouliner partout. ………………s’arrête.[…….]. Heureusement,……….ne me regarde pas, sinon…………….verrait bien que c’est moi le coupable.
 
yTransforme les phrases pour que le sujet soit après le verbe.
Exemple : Dans la savane, galopent les zèbres.
Dans la savane, les zèbres galopent. Soudain, au loin, un lion surgit. Dans un nuage de poussière,, les zèbres s’enfuient.
 
zTrouve un verbe. Ton (ta) voisin (e) trouve un nom. Construisez ensemble une phrase avec les deux éléments.

Recommencez pour construire quatre phrases en tout.



 
 
Comment reconnaître le verbe ?


 
J’OBSERVE

 
Quel début de match !


 
L’arbitre siffle le début du match. Ginola reçoit le ballon, heurte un adversaire et tombe. Les spectateurs sifflent. Ginola reste au sol. Les soigneurs placent le joueur sur une civière et le portent hors du terrain de football.
® Qui sont les personnages de ce texte ?
®Repère les phrases où l’on dit ce que les personnages font.
®Dans une seule  de ces phrases, il n’y pas d’action, trouve le verbe.
 
JE COMPRENDS

·         Les personnages de ce texte sont Ginola, l’arbitre, un adversaire, les ………….et les soigneurs.
·         Que font-ils ?
L’arbitre siffl, Ginola …………..le ballon, heurte un adversaire et ……….  . Les spectateurs sifflent.

  • Dans la phrase :

Ginola reste au sol.
Le verbe que tu as trouvé n’indique pas une action.

  • Les verbes ne s’écrivent pas toujours de la même manière : on dit que leur forme change : L’arbitre siffle." Les spectateurs……….   .



 
Exercice
Recopie le texte et entoure en rouge les verbes qui expriment une action (ou un événement), en bleu les autres verbes.

La petite chèvre de monsieur Seguin semblait heureuse derrière la maison. Elle broutait l’herbe. Mais un jour, elle regarda vers la montagne et tira sur la corde ; elle paraissait triste. Monsieur Seguin l’enferma dans l’étable. Elle s’échappa par la fenêtre. Dans la montagne, elle devint joyeuse et gambada au milieu des sapins.
JE RETIENS


  • Le verbe permet d’exprimer des actions ou de raconter des événements.

Exemples : Le footballeur heurte un adversaire.
                   La chèvre gambade.
Il permet aussi d’indiquer des états.

Exemples : Le footballeur reste au sol.
                  La chèvre est heureuse.

  • Le verbe change de forme :

-en fonction  du groupe sujet (de qui ou de quoi on parle).
Exemple : L’arbitre siffle. Les spectateurs sifflent.
-en fonction du moment où l’histoire se dérule.
Exemple :Ginola reste au sol. Il restera au repos quelques jours.
 
 
 


                                   JE M’EXERCE


 

uRecopie les phrases qui contiennent un verbe.

a-      Florent joue avec sa petite sœur.
b-      Les bébés loups : un film extraordinaire.
c-      Grand incendie dans la pinède.
d-     Lucille attrape la queue du chat.
e-     
 
vRecopie les phrases et souligne les verbes.

a-Les dauphins entendent très bien.
b-Ils se nourrissent de poulpes et de poissons.
c-Le dauphin respire par une narine ; on appelle cette narine l’évent.
d- Quand il plonge, le dauphin ferle hermétiquement son évent.
e-Le dauphin est un mammifère marin.
 
wRecopie ces phrases, puis entoure en rouge les verbes qui indiquent une action (ou un évènement) et en bleu les verbes qui indiquent un état.

Le mammouth était vraiment un colosse. Il avançait aisément. La couche de neige semblait épaisse. Quand le mammouth posait son pied, les doigts s’écartaient. Quand il relevait sa patte, les doigts se refermaient. Sa démarche paraissait souple et légère.
 
xComplète le texte avec les verbes suivants :

Retourne, chante, est, joue.
Savez-vous ce qui…………comique ?
Une oie qui…………..de la musique,
Un pou qui ………………au Mexique,
Un âne qui……….un cantique.
 
yComplète le texte avec les verbes manquants. Ils te sont donnés dans l’ordre du texte : sortirent, soufflait, se propagea, brûlèrent.
Julien et ses amis pour appeler de l’aide, mais plusieurs petits prisonniers des flammes. Le vent chaud de l’été ce soir-là sur le campement. Le feu et les tentes les unes après les autres.
 
zTransforme les phrases suivantes en utilisant un verbe.
L’arrivé des enfants chez leurs grands-parents. "Les enfants arrivent chez leurs grands-parents.
a-      Le chant des oiseaux dans la forêt.
b-      La joie de Lisa.
c-      La naissance des louveteaux.
d-     Le rire des enfants au cirque.
Compare avec ton (ta) voisin(e). Avez-vous écrit les mêmes phrases ?




 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
DANS LA PHRASE

 
J’OBSERVE


 
Emilie et  Florent

Tous les mercredis, Emilie et Florent nagent dans le bocal de poisson rouge. En fin d’après-midi, ils retrouvent leur mamie au jardin tropical. La fillette avale un petit éléphant. Le garçon dévore un énorme baobab.
A minuit, ils vont à l’école avec leur chien Milou. Pendant, qu’ils font du calcul, Milou lit des bandes dessinées.
 
® Qui sont les personnages de ce texte ?
®Que font-ils ?
®Quand et où les actions se passent-elles ?
®Que trouves-tu de bizarre dans ce texte ?
 
JE COMPRENDS


 
— Les personnages sont Emilie, Florent, Milou et………
— Ces personnages font des actions incroyables.
-Qu’est-ce que la fillette avale ? Elle avale un petit éléphant.
-Que dévore le garçon ? Il dévore………….
-Que fait Milou ? Il…………
—Certaines actions (ou certains évènements) se déroulent dans des circonstances particulières, à des moments très étranges et dans des endroits très drôles.
-Quand Emilie et Florent vont-ils à l’école ? Ils vont à minuit.
-Où Emilie et Florent nagent-ils ? Ils nagent……………..
 
 
Exercice
Recopie le texte suivant. Dans chaque phrase :

-entoure en rouge les mots qui répondent à la question : « Que font les personnages ? » ;

-entoure en bleu les mots qui répondent à la question : « Quand l’action (ou l’évènement) a-t-elle (il) lieu ? » ;

-entoure en vert les mots qui répondent à la question : « Où l’action (où l’évènement) a-t-elle (il) lieu ? ».


 
Pendant des journées entières, les autruches mangent de l’herbe, des racines, des bourgeons, des feuilles, des fruits et des insectes dans la savane. L’autruche pond ses œufs dans un nid d’un mètre de largeur. La femelle produit sept ou huit œufs. Le mâle les couve la nuit. Les autruchons naissent quarante-deux jours après la ponte.
 
 
 
 
 
 
 
JE RETIENS

Dans une phrase, certains groupes de mots donnent des renseignements essentiels.
·         De qui ou de quoi parle : le groupe sujet (GS)


Exemple : Qui dévore un baobab ?
                  Florent dévore un baobabà On sait qui dévore le baobab.
·         Ce que font ou ce que sont les personnages : le groupe verbal (GV)

Exemple : Que fait Florent ?
                  Il dévore un baobabà On sait ce que fait Florent.
On trouve aussi d’autres renseignements.
·         Quand ?

Exemple : Quand Emilie et Florent vont-ils à l’école ?
                  A minuit à On connaît le moment de l’action.
·         Où ?

Exemple : Où nagent-ils ?
                  Dans un bocal à poissons" On connaît le lieu de l’action.
 
JE M’EXERCE



uSouligne le verbe dans les phrases suivantes.
a-      En été, le chat rôde au fond de la ruelle.
b-      Agnès partira bientôt à la montagne avec ses grands-parents.
c-      Nous terminerons notre travail plus tard.
d-     Le papa autruche couve les œufs toutes les nuits.
vRecopie les phrases suivantes et entoure les mots qui répondent à la question « Que fait-il ? » ou « Que fait-elle ? ».
a-      Le chat poursuit la souris.
b-      Il fonce au fond de la ruelle et pousse des miaulements.
c-      Il regarde une petite chatte minuscule.
wRecopie les phrases suivantes et entoure les mots qui répondent à la question « Quand ? ».

a-      Le soir, le chien rode sur les trottoirs.
b-      Tu partiras bientôt à la plage avec moi.
c-      Ils nous offrirons des œufs à Pâques.
d-     Ils iront à la piscine plus tard.
xRecopie les phrases suivantes et entoure les mots qui répondent à la question « Où ? ».
a-      Papa ratisse les feuilles dans le jardin.
b-      Les étoiles scintillent la nuit dans le ciel.
c-      Le chat se cache sous le lit.
d-     Les autruches broutent dans la savane.
y Complète le texte avec les mots suivants :

Autour de son lit, Un soir, Pendant trois jours, Le troisième jour.
……………….., Kogi se couche, ferme les yeux et meurt. Ses amis s’assemblent …………et pleurent.  ……………, ils veillent sa dépouille.  …………….., Kogi soudain pousse un long soupir, ouvre les yeux et se lève.
D’après H.Gaugaud, l’Arbre à soleils, Légendes du monde entier, Ed.du Seuil, 1979.
zComplète ces phrases avec ton (ta) voisin. Tu indiques « où se passe l’action » et lui (ou elle) « quand se passe l’action ».

a-      Le lion attaque la gazelle……………………………
b-      Ils ont plongé ……………………….
c-      Maman a rangé le gâteau………………….
 

sellami kamel
Modérateur
Modérateur

Messages: 3034
Date d'inscription: 30/03/2013
Localisation: Barika(Batna)

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum